Partenariat public-privé « Gagnant-Gagnant » : Le Mali, désormais un pays leader en matière d’énergie solaire

Partenariat public-privé « Gagnant-Gagnant » : Le Mali, désormais un pays leader en matière d’énergie solaire

Lamine Seydou Traoré, Ministre des Mines, de l’Energie et de l’eau a inauguré samedi 11 Septembre 2021 , la centrale hybride diesel-solaire de Maraka-Coungo, Région de Dioïla en présence des autorités administratives de la Région, des membres du Comité National de Transition, des représentantes des Institutions de la République, du représentant du Groupe de la Banque Mondiale, des partenaires techniques  et financiers, des  Ambassadeurs du Corps diplomatique et consulaire, des représentants des opérateurs d’électrification rurale ; des représentants des entreprises; des autorités coutumières, religieuses de  Marka-Coungo.

Dans le contexte de crise multidimensionnelle que traverse le Mali depuis 2012, notre pays possède un taux d’électrification  relativement faible (environ 19 %), l’accès à l’énergie s’affiche désormais comme une priorité du gouvernement. Il faudra donc développer l’énergie domestique et  l’électrification rurale.  Pour cela le Gouvernement de la République du Mali, le groupe de la Banque mondiale et de l’AMADER se sont donné la main afin de relèver le taux d’accès à l’énergie grâce à un vaste programme d’implantation de centrales d’énergie solaire et de centrales hybrides, dans le cadre du Partenariat Public-Privé.

Ce projet d’un coût total de 76,5 millions de $US, soit 44,2 Milliards de FCFA dont 4,450 milliards de FCFA de la contrepartie de l’Etat Malien. Le projet couvrant 45 localités dont  Marka-coungo vise à faciliter l’accès à l’électricité à 612 900 personnes par raccordement au réseau  des habitations avec l’atteinte de 1 060 000 bénéficiaires directs du projet, dont 50,40% de femmes.

Le projet de la  centrale hybride diesel-solaire de Marakoungo-SHER, est une œuvre conjointe du Gouvernement de la République du Mali, de l’AMADER et du Groupe de la Banque Mondiale pour un montant de Cinq cent cinquante deux millions trois cent quatre vingt dix sept mille six cent soixante treize mille francs (552 397 673) FCFA. Il vient renforcer la capacité énergétique à travers l’énergie renouvelable dans notre pays, et prévoit entre autres la construction d’une centrale solaire photovoltaïque de 260 kWc ; l’installation de deux groupes électrogènes de 160 kVA chacun ; un parc de batteries de stockage d’une capacité de 795,84 kWh ; l’extension du réseau moyenne tension (MT) de 3,3 km ;l’extension du réseau basse tension (BT) de 2,4 km. Il devra également contribuer à  la baisse du tarif de l’électricité de 240 F/kWh en 2020 à 150 FCFA/kWh en 2021; la mise à disposition des consommateurs 6000 compteurs d’énergie ISAGO  à prépaiement en cours d’acquisition par l’AMADER et à des conditions favorables; l’amélioration des conditions de vie des populations (santé, éducation, communication, etc.) ; la promotion des activités génératrices de revenus ;la sécurisation des personnes et de leurs biens ; la réduction de la pauvreté .

 

« L’événement d’aujourd’hui est donc capital dans la stratégie de développement de l’électrification rurale entreprise depuis 2004 par le Gouvernement du Mali à travers l’AMADER en partenariat avec les opérateurs privés.

En effet, le renforcement de la capacité de production, l’augmentation de la durée et de la qualité du service, par la réalisation des installations ainsi évoquées, contribuera fortement à l’atteinte des objectifs de développement durable ». A évoqué le Ministre TRAORÉ.

En procédant à l’inauguration de la centrale hybride diesel-solaire de Maraka-Coungo; et au  nom du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Son Excellence Colonel Assimi GOÏTA,

le Ministre LAMINE SEYDOU TRAORÉ  a transmis au groupe de la Banque mondiale, la gratitude du peuple malien à la Banque Mondiale pour son appui et son accompagnement constants dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations maliennes surtout en cette période de crise multidimensionnelle. D’où l’intérêt pour les populations bénéficiaires d’apporter leurs soutien et accompagnent au projet pour sa réussite dans leur localité.

« A cet effet, j’invite les clients au règlement régulier des factures de consommation pour garantir la continuité du service qui leur sont offert » a expliqué le Ministre TRAORÉ.

Avant de terminer ses propos, le Ministre LAMINE SEYDOU TRAORÉ a réitéré à l’ensemble de des partenaires au développement, en particulier la Banque mondiale qui a toujours été aux côtés du Mali, dans la mise en œuvre de sa politique d’accès des populations rurales, aux services énergétiques modernes, la reconnaissance et la gratitude du Gouvernement du Mali pour son appui au développement du secteur de l’énergie. Il a profité de l’occasion pour féliciter l’AMADER , et salué le Groupement d’entreprises SAGEMCOM ENERGIE & TELECOM/SAGEMCOM MALI ,chargé d’exécuter les travaux de la construction de la centrale hybride, le Groupement d’Ingénieur-Conseil ARTELIA / CTEXCEI chargé du contrôle et l’opérateur K&NEM Sarl avant de les inviter à faire preuve de professionnalisme dans la gestion des installations pour la fourniture dans les meilleures conditions, du service public de l’électricité qui lui est confié pour la durée de son autorisation.

Mamadou Camara

L’Express Du Mali