32ème Journée Africaine de la Statistique : Pour offrir des orientations claires de stratégies de développement

32ème Journée Africaine de la Statistique : Pour offrir des orientations claires de stratégies de développement

Fournir des indicateurs pertinents pour mieux planifier les activités et améliorer les statistiques agricoles, la 32eme édition de la Journée Africaine de la Statistique(JAS), célébrée le 18 Novembre à Bamako, montre l’importance de la statistique dans le développement économique et social des pays africains.

Le Mali n’est pas resté en marge de la célébration de la Journée Africaine de la Statistique (JAS). Ce 18 Novembre, la tradition a été respectée par les responsables du secteur sous le leadership de l’Institut national de la Statistique (INSTAT). Le thème retenu pour cette édition 2022 était : « Renforcer les systèmes de données en modernisant la production et l’utilisation des statistiques agricoles : comment mieux accompagner les politiques et améliorer la résilience de l’agriculture, la nutrition et la sécurité alimentaire en Afrique ».

Outre le Directeur général de l’INSTAT, Dr. Arouna Sougané, l’ancien Premier ministre Mohamed Ag Mani et le représentant du ministre de l’économie et des finances, la cérémonie d’ouverture de cette 32eme Journée Africaine de la Statistique a mobilisé un beau monde, des acteurs du secteur et d’autres domaines.

Instituée en 1990 par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique(CEA) et la Conférence africaine conjointe des planificateurs, des statisticiens et des démographes, la Journée Africaine de la Statistique occupe une place de choix dans l’agenda statistique en Afrique depuis trois décennies.

Faut-il rappeler que le rôle de la statistique s’inscrit dans la démarche qui veut que la prise de décision se fasse sur la base d’informations pertinentes, et ce à tous les niveaux, pour les privés, la société civile et les collectivités.

Pour le Directeur général de l’INSTAT, « la statistique permet de donner les moyens de saisir les opportunités en matière économique, dans un environnement social bien évalué, en vue de promouvoir les intérêts respectifs. Il a estimé que le thème choisi vise aussi à sensibiliser les décideurs, les partenaires techniques et financiers, les producteurs et utilisateurs de données, les chercheurs et le grand public à l’importance des données et statistiques dans l’analyse de la sécurité alimentaire et de la nutrition ».

Il s’agit aussi de fournir, ajoute le représentant du ministre, aux décideurs, aux opérateurs privés, ainsi qu’aux partenaires du secteur agricole, des orientations claires pour élaborer des stratégies de développement cohérentes, planifier le développement du secteur rural à moyen et long termes, faciliter le suivi et évaluation des programmes d’investissement sur la base de donnes statistiques actuelles et fiables.

Il faut noter que la célébration de cette 32eme édition a été marquée par des festivités entre autres : la projection d’un film documentaire, la prestation artistique du groupe « Nyogolon », des communications thématiques et l’exposition de documents.

O.A. Morba/lexpressdumali.com

L’Express Du Mali