Rentrée politique 2019 : L’UFD signe son retour officiel

Le mardi, 26 mars 2019, l’Union des Forces Démocratique (UFD) a effectué sa rentrée politique. C’est à son siège, sis à Korofina, en Commune II. Ce fut sous  l’égide du Président dudit parti, Siaka Diarra, entouré de la Présidente des femmes, Mme Sissoko Awa Coulibaly ; du Président des Jeunes Issa Traoré ; du Vice-président Modibo Touré ; du Secrétaire Général Aly Sissoko et plusieurs invités de marque.

 Au cours de cette rencontre, le Président du Forum libre, Pierre Poudiougou, a distingué le Président de l’UFD des deux trophées de son organisation. Ces distinctions récompensent l’engagement démocratique des Hommes politiques pour leur intégrité morale. Selon Poudiougou, l’UFD est récompensée, à travers son Président, parce qu’elle est le seul parti à répondre aux différents critères. Sur plus de17.647 personnes interrogées, l’UFD a recueilli les 2/3 des voix. «Ainsi, le Président Siaka Diarra de l’UFD est distingué pour son patriotisme, sa loyauté aux idéaux du Parti, à la cause nationale», a soutenu le Président du Forum libre composé de plus 485 associations.

Cette cérémonie porte sur le lancement des activités politiques du parti de feu Me Demba Diallo au titre de l’année 2019. Dans son discours, Siaka Diarra a condamné les massacres des populations civiles et militaires au cours des récents événements à Dioura et à Ogossagou. «Des individus sans foi, sans ethnie, d’un autre temps, terrorisent nos paisibles populations de la façon la plus barbare et ignoble. Nous condamnons avec la dernière énergie de telles animosités», a déclaré le Président Siaka Diarra qui insista qu’il n’ y ait plus jamais contre le Peuple malien condamner  à se donner la main pour relever les défis de l’heure.

En effet, selon Siaka Diarra dira que le Mali est une vieille et grande nation, une terre de civilisation et de brassage multiséculaire que rien ne saurait ébranler dans ses fondements qui puissent leur servir de quintessence dans un humanisme fait de tolérance, d’hospitalité et de respect réciproque. Comme le dit un adage : «Le Mali peut tanguer, mais le bateau Mali ne chavirera pas. Il s’est félicité  le chemin parcouru par son parti de 2013 à maintenant.

En outre, le sursaut politique lors des élections communales passées, les adhésions massives dans plusieurs localités, notamment dans les régions de Kayes, Ségou, Sikasso et Koulikoro, attestent à suffisance la grande santé, la vitalité du parti qui occupe une place de choix sur l’échiquier politique national. Pour lui, c’est une forte incitation pour la trajectoire politique, celle d’être un parti créé par et pour les populations maliennes, sans distinction aucune, pour servir le pays et non se servir; car, « pour nous, la Politique rime avec la loyauté, le respect des valeurs démocratiques, des Droits de l’Homme avec engagement patriotique et le travail bien fait». Le Président du parti demanda ainsi à la classe politique et la société civile de privilégier le dialogue et la concertation pour pouvoir relever les défis qui leur attendent, à savoir les élections législatives et référendaires. Il soulignera que l’idéal politique de l’UFD est de travailler contre vents et marrées pour la sauvegarde de la Démocratie dans l’intérêt légitime du Peuple malien.

Bourama Traoré

Source: Le Véridique

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :