GOUVERNANCE : Et si IBK ne voulait plus du pouvoir?

Pendant que  les problèmes s’accumulent et que la contestation se renforce au jour le jour autour de sa personne et de son pouvoir, le président IBK, premier responsable de la situation, ne semble garder aucune attention à cette situation que traverse le Mali actuel. Et du coup, l’on est en droit de se demander  si l’actuel occupant de Koulouba a encore goût au pouvoir.

Des propos attribués à lui  renforcent le doute à savoir s’il voulait  encore du pouvoir. IBK, puisque c’est de lui  qu’il s’agit toujours de lui, dans  la foulée des doléances divers horizons exigeant le départ de Soumeylou B Maïga de la primature, aurait clairement fait savoir qu’il n’est pas prêt  à se débarrasser de son premier ministre  et qu’il souhaiterait ‘‘tomber’’ avec lui que de mettre fin à leur collaboration.

Propos qui ont très mal mis en l’aise ceux qui exigent le départ de Soumeylou B. Maïga. D’autres très choqués, ont décidé passer à l’acte : ‘‘Dites à IBK que ce qu’il a dit à Koulouba  a été bien entendu…’’, les derniers mots de Kaou Djim dans la vidéo  où il appelle, au nom de la personne Mahmoud Dicko,  les manifestations ce vendredi 05 Avril.

Une manifestation sans objet

C’est ce que l’on peut dire pour le moment de cette grande manifestation prévue pour le vendredi 5 Avril. Selon le porteur de message, Kaou Djim, l’objet du rassemblement sera annoncé sur les lieux de l’évènement devant se tenir au boulevard de l’indépendance. Et, dit-il, c’est Mahmoud Dicko en personne qui va faire l’annonce de l’objet de la rencontre : ‘‘ Il ne s’agit plus de Soumeylou, l’objet de la rencontre ne va pas être rapporté à IBK, mais il va le vivre lui-même…’’

Tout le monde sous la couverture d’un intouchable

Mahmoud Dicko n’a fait qu’ouvrir la voie au peuple malien meurtri à qui il manquait la bonne figure pour se faire entendre. La manifestation du 5 avril ne va pas seulement  accueillir  les inconditionnels de l’imam Dicko. Tout le monde s’y invite, formations politiques et organisations de la société, beaucoup ont déjà fait cas de leur participation à cette manifestation.

Et, faut-il le dire,  si tout le monde est prêt à prendre part à cette manifestation, c’est parce qu’elle a à sa tête l’imam Dicko qui a déjà fait savoir à qui de droit qu’il n’a pas besoin d’autorisation pour organiser cette manifestation. Autrement dit, il est prêt à affronter le mal d’où que ça viendra.

IBK est-il au courant ?

Dire ‘’non’‘ ne serait qu’une insulte à sa personne en tant que premier responsable de la nation malienne. Alors IBK est bien au courant de cette manifestation à laquelle seul Dieu sait ce va être dit et fait. Alors pourquoi ce silence à Koulouba ? Est-il vrai qu’IBK souhaite ‘‘tomber’’ avec son premier ministre que le laisser tomber ? Les évènements du vendredi nous en diront plus.

Djibi Samaké

source: lexpressdumali.com avec La Sirène

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :