GAO : La MINUSMA œuvre à l’amélioration des conditions de garde à vue des prévenus

La MINUSMA a inauguré, le vendredi 17 novembre 2017, deux chambres de sûreté à la Brigade de Gendarmerie, dont l’une pour les femmes et l’autre pour les mineurs, ainsi que l’installation de deux sanitaires au Commissariat de Police. Initié par la Police onusienne (UNPOL), ce projet à impact rapide d’un montant de 14 864 260 F CFA, améliorera les conditions de garde à vue des personnes interpellées.

« Nous avons commencé le projet « Amélioration des conditions de garde à vue à la Brigade de Gendarmerie et au Commissariat de Police de Gao », afin de permettre aux Forces de sécurité maliennes de répondre à l’exigence de la norme internationale sur la protection de la dignité humaine, » a déclaré le Commandant Régional d’UNPOL, Mohamed Prince Aledji, lors de la cérémonie d’inauguration qui s’est tenue dans l’enceinte de la Légion de Gendarmerie de Gao.

La cheffe du bureau régional de la Division des Droits de l’Homme et de Protection de la MINUSMA, Mme Ndeye Yande Kane qui a visité les deux chambres de sûreté réhabilitées, s’est réjouie de cette initiative qui, selon elle, va réduire les cas d’impunité. « La Gendarmerie n’avait pas un lieu de détention pour femmes, ni même pour enfants. Leur remise en liberté provisoire pouvait devenir définitive, » a-t-elle souligné. Tout rappelant que la place de l’enfant n’est pas la prison mais son milieu familial, Mme Yande en reconnaît que le fait de laisser en liberté un enfant qui doit comparaître en justice est un grand risque pour la société.

Plusieurs invités représentant l’administration notamment judiciaire, les officiers et sous-officiers des Forces de sécurité maliennes, les fonctionnaires de la Mission onusienne sur place ont participé à la cérémonie d’inauguration. Des discours ont été prononcés par la 3e adjointe au Maire de la Commune Urbaine de Gao, Mme Seima Issa Maïga, le Commandant de la Légion de Gendarmerie, le lieutenant-colonel Seydou Mariko, le Commandant Régional d’UNPOL, Mohamed Prince Aledji, le Chef du Bureau Régional de la MINUSMA, M. Oumar Ba, et le Directeur de Cabinet du Gouverneur de la Région, M. Boubacar Bagayoko.

Depuis son déploiement dans la région de Gao en 2013, la Police des Nations Unies continue d’œuvrer au renforcement des capacités des Forces de sécurité maliennes, en matière de formation et d’amélioration des infrastructures, afin de garantir un retour rapide de l’État de droit dans la région. En mars 2015, la MINUSMA a réhabilité et équipé les locaux de la Légion de Gendarmerie suivi par la remise de matériels informatiques, bureautiques et moyens roulants à la Brigade de recherches.

MINUSMA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :