Actualité

Pr Ali Nouhoum Diallo au Gouvernement «Si vous continuez à stigmatiser les peulhs…ils risqueront un jour de se dresser, rien que pour se faire respecter …»

Le nombre des Réfugiés peulhs à Dialakorobougou venant du Cercle de Koro s’augmente. Hier, 15 nouveaux cas de déplacés ont été enregistrés à Bamako dont 6 femmes, 7 enfants et 2 hommes. Au total, 96 personnes quand on tient compte des 81 personnes du premier groupe. Pourtant, l’ex-président de l’Assemblée Nationale du Mali, Pr Ali Nouhoum Diallo, en marge de ...

Lire la suite...

A Ménaka, au Mali, « il y a un risque d’instrumentalisation des forces françaises »

  Baba Dakono, chercheur à l’Institut d’études de sécurité, alerte sur le regain de tensions entre communautés dans le nord-est du pays. Près d’une cinquantaine de personnes ont été tuées dans la région de Ménaka, dans le nord-est du Mali, entre le 26 avril et le 1er mai. Pour les milices actives dans la zone, les victimes seraient des civils tués par ...

Lire la suite...

Droit de l’homme: La Minusma prône l’abolition de la peine de mort au Mali

Le gouvernorat du district de Bamako a servi de cadre, le mercredi 09 mai 2018, à la tenue de la table ronde organisée par le ministère des droits de l’homme en collaboration avec ses partenaires autour des recommandations issues de la participation du Mali au 3ème cycle de l’examen périodique universel (EPU).  La cérémonie d’ouverture des travaux de deux jours ...

Lire la suite...

Mali, l’armée étroitement encadrée à Kidal

L’armée malienne ent entrée à Kidal, claironne RFI depuis le 5 mai dernier. Mais il ne s’agit que d’une avant garde de dix sept hommes. Et encore sans véritable possibilité d’intervenir.  Selon plusieurs sources, de nombreuses conditions ont été imposées au contingent de l’armée malienne désireux de rentrer à Kidal. Ces restrictions à leurs possibilités d’agir ont reçu l’assentiment de ...

Lire la suite...

En un mot : A qui le prochain tour ?

Le président de la Convention pour le développement du Mali (Codem), précédemment ministre de l’Education nationale, a officiellement quitté le gouvernement pour s’occuper de son parti. Mais, cette sortie de l’attelage d’Housseini Amion Guindo cache un malaise et annonce une cascade de démissions dans les jours à venir dans la mesure où le PM, à sa nomination, a promis de ...

Lire la suite...

Orpaillage par dragage : Le fleuve Niger en danger

Depuis un certain temps, les sites d’orpaillage se sont multipliés à travers le Mali. Ce qui a donné lieu à une ‘’modernisation’’ de cette pratique qui se fait désormais par dragage, mettant en danger le fleuve Niger et populations qui l’utilisent. La situation du fleuve Niger est, de nos jours, préoccupante à cause du dragage. Auparavant, les jeunes quittaient le ...

Lire la suite...

Mali: Boubeye Maïga à Ménaka pour rassurer des populations en plein désarroi

Ménaka est dans le grand nord-est du Mali, tout proche de la frontière avec le Niger. Dans cette zone, les groupes armés et représentants de communautés touaregs, daoussahak et peules dénoncent les exactions contre des civils, dont une centaine a été tuée en quelques semaines. La situation pourrait devenir vite incontrôlable, et ce malgré la présence de la force Barkhane ...

Lire la suite...

Plusieurs conditions imposées aux Fama à Kidal

L’armée malienne est entrée à Kidal, claironne RFI depuis le 5 mai dernier. Mais il ne s’agit que d’une avant garde de dix sept hommes. Et encore sans véritable possibilité d’intervenir.  Selon plusieurs sources, de nombreuses conditions ont été imposées au contingent de l’armée malienne désireux de rentrer à Kidal. Ces restrictions à leurs possibilités d’agir ont reçu l’assentiment de ...

Lire la suite...

Conflit intercommunautaire à Koro : arrivée d’une centaine de déplacés à Bamako

Bamako reçoit ses premiers déplacés des tensions intercommunautaires au Centre du pays. Près d’une centaine de personnes, toutes des peulhs, se sont déplacées des villages de Koro. Elles sont arrivées il y a quelques jours à Bamako. Elles disent fuir les violences communautaires dans le cercle de Koro. La localité est en proie à un conflit entre Peulh et chasseurs ...

Lire la suite...

Suite a l’agression d’un apprenti chauffeur par un policier : La circulation totalement bloquée à la Tour de l’Afrique

A Bamako, un policier a aspergé, hier lundi, un apprenti chauffeur de gaz poivre. Son acte a suscité la colère des chauffeurs des gros porteurs dans toute la ville. En réaction à et acte, ils ont immobilisé leurs engins près de la Tour de l’Afrique, appelant à des sanctions contre le policier. Le long de l’avenue de l’OUA, des camions ...

Lire la suite...

Responsive WordPress Theme Freetheme wordpress magazine responsive freetheme wordpress news responsive freeWORDPRESS PLUGIN PREMIUM FREEDownload theme free