Assassinat d’un étudiant en licence à la faculté de droit privé : La colline du Savoir devenue la Colline de la honte et de la terreur !

L’Association des élèves et étudiants du Mali (Aeem) fait encore parler d’elle. A la Faculté de droit privé de Bamako, deux clans de l’Aeem se sont affrontés pour la gestion des tablettes offertes par le président de la République à la Faculté de droit privé (Fdpri). L’incident a interrompu les évaluations de la troisième année de l’établissement.

En pleine épreuve de droit des sociétés, les étudiants ont été surpris par des coups de feu et de violents accrochages entre deux clans de l’Aeem s’en sont suivis. Le secrétaire général du bureau est accusé de favoriser ses proches dans la distribution du quota dédié à l’Aeem par l’Administration. Lors de la campagne présidentielle, IBK avait promis un étudiant-un ordinateur. Depuis le début de la remise des tablettes, c’est la violence dans les différentes facultés de Bamako.

Au cours de l’affrontement, le vendredi 19 octobre 2018, Ibrahim Maïga, étudiant en licence à la Faculté de droit privé, a pris une balle dans la tête. Il a succombé à ses blessures. La colline du Savoir est devenue, malheureusement, la colline de la terreur et de la honte. Les autorités doivent prendre leurs responsabilités pour mettre un terme à toutes ces dérives qui minent l’école malienne. La dissolution de cette association est sur toutes les lèvres !

Tientigui

SourceLe Démocrate

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :