Affaire d’hélicoptères PUMA : Soumaïla remue les vieilles marmites et ravit la vedette à Tiébilé

Le point de presse de l’honorable Soumaïla Cissé sur les avions PUMA cloués au sol n’est qu’un remue-ménage de politiciens qui n’ont plus d’autre choix que de réchauffer les vielles marmites, ravisant ainsi la vedette à Tiébilé Dramé.

Rien de nouveau dans le point de Presse de l’Honorable Soumaïla Cissé, Président de l’URD, Chef de file de l’opposition, animé le mardi 03 septembre 2019 à 10h à la maison de la presse. A part l’information relative à la saisie de l’Assemblée Nationale d’une demande formelle à la date du 26 août 2019 par l’opposition, rien de nouveau n’apparaît dans le fameux « Exposé Liminaire » de l’honorable Soumaïla Cissé. Ce qu’il qualifie de scandales avec S majuscule est déjà connu des Maliens. « Scandales relatifs à l’achat de l’avion présidentiel, d’équipements militaires, d’engrais frelatés, à la passation de marchés surfacturés, à la construction de logements sociaux, et la liste n’est pas exhaustive ! Scandales…touchant aux domaines sensibles de la sécurité, de l’éducation, de la santé, de l’aménagement routier parmi d’autres, sur fond de malversations financières, de fraudes fiscales et douanières,… ». Que de vieilleries que le Chef de l’opposition réveille au grand jour, parce qu’en panne de sujets, parce que critiqué sur la toile pour son silence depuis que cette affaire d’avions cloués au sol a pété, parce que invectivé par son désormais ancien directeur de campagne Tiébilé Dramé surdoué dans cet exercice de dénonciation. Tout ce boucan de l’honorable n’est juste autre que montrer au peuple malien qu’il existe politiquement.

Ravir la vedette à Tiébilé ? : Selon certains analystes de la scène politique malienne, cette sortie n’est qu’une réponse à Tiébilé Dramé, son ex-directeur de campagne, devenu par la realpolitik ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

En effet, le samedi 31 Août à la Maison des Aînés, le président du PARENA déclarait à l’intention des anciens camarades de l’opposition : « Personne ne peut dire qu’il est plus opposant que nous ». Peut-on participer à la gestion du pouvoir et au même moment se réclamer de l’opposition ? Le paradoxe est là. Tiébilé Dramé du FSD modéré tente de flouer le FSD radical. L’honorable Cissé en est conscient, d’où sa précipitation à prendre le devant des choses, en s’offrant à cet exercice de dénonciation. Par ailleurs, la soif des hommes de média n’a pas été étanchée. Certaines de leurs préoccupations sont étouffées du fait que l’honorable Cissé et ses lieutenants ont choisi d’animer cette rencontre, reclus derrière un point de presse.

Source : lexpressdumali.com avec Icimali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :