Semaine malienne des Energies renouvelables d’Abidjan : Satisfecit des participants !

Semaine malienne des Energies renouvelables d’Abidjan : Satisfecit des participants !

Délocalisée à Abidjan dans la capitale ivoirienne, la semaine malienne des énergies renouvelables, édition 2, aura comblé aux attentes des participants. L’internationalisation de ce genre de rencontre est sur toutes les lèvres des participants.

Un pari gagné donc pour les organisateurs. Du 15 au 16 octobre 2021, l’Hôtel Radisson Blu Airport était à l’honneur pour abriter le salon de l’Energie et du Développement Durable (SEDD) couplé à la semaine malienne des Energies Renouvelables, 2ème édition.

Le thème choisi est : « l’innovation au service de l’énergie pour améliorer les conditions de vie des populations ». Un thème évocateur de la nécessité de développer les énergies renouvelables au Mali.

Cette délocalisation qui n’était pas au goût de la plupart des Maliens a été une réussite au bout du fil. C’est l’avis du DG de l’AER Mali, principal artisan de la semaine malienne.

Sur ce, Dr Berthé Souleymane a dit ceci : « nous sortons requinquer de la 2ème édition de la semaine malienne des Energies renouvelables. Car, le succès a été la fin de l’évènement tant sur le plan participation aussi bien que la tenue des panels. Les débats étaient à la hauteur avec des animateurs chevronnés. L’expérience malienne en matière d’énergies renouvelables a été saluée par tous. Des opérateurs économiques ayant l’ont dit en marge du salon et ont promis de se rendre dans les jours à venir à Bamako. Toutes ces reconnaissances nous réconfortent dans leur volonté à promouvoir les énergies renouvelables au Mali »

Et au DG de l’AER Mali d’ajouter : « après la réussite de l’étape ivoirienne, il faut songer à internationaliser cette semaine. Cela en la tenant à Bamako avec la participation de tous les continents du monde. C’est possible maintenant avec les expériences acquises avec les deux éditions et le salon de l’Energie et du Développement Durable ».

Dr Souleymane Berthé adresse des motions spéciales à la Banque Africaine de Développement (BAD) pour son accompagnement financier et matériel à cette semaine.

La satisfaction était aussi du côté des participants et exposants. C’est le cas de ce cabinet d’analyste stratégique dont le représentant n’a pas manqué de saluer l’initiative. Notre participation à ce salon a été un franc succès, car nous avons tissé des relations avec des entreprises de la place. Nous disposons désormais de carnet d’adresses pour fructifier nos chiffres d’affaires. Cette rencontre, si elle n’avait pas eu lieu, les participants l’auraient créé. Grand merci aux organisateurs. Ces propos sont du représentant du cabinet. La présidente de Light On, principale initiatrice dudit salon n’a pas caché sa joie. Pour Grâce Noami Gamé, le gain est pour les jeunes des trois pays participants à savoir le Mali, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, pays hôte. Nous avons renforcé nos capacités à travers les différents panels. En dehors des panels, nous avons eu des échanges To Be To autour des projets nous concernant. Toutes ces initiatives constituent les bénéfices de la rencontre. Il nous revient à, pérenniser ces genres de rencontres pour le bonheur de la jeunesse africaine, a conclu la présidente de Light on.

Abidjan a tenu toutes ses promesses en matière de promotion des énergies renouvelables en Afrique. le pont est désormais établi entre jeunes du continent et le reste du monde.

Vivement la 3ème édition  

Hassana Kanambaye, envoyé spécial à Abidjan

 

L’Express Du Mali