Me Demba Traoré, candidat à l’investiture de l’URD : « Les pronostics les plus pessimistes déjoués»

Me Demba Traoré, candidat à l’investiture de l’URD : « Les pronostics les plus pessimistes déjoués»

L’implosion du parti l’Union pour la République et la Démocratie (URD) annoncée par certains n’a pas lieu. Du moins pour le moment.

La 10ème conférence nationale, organisée sous la houlette du Pr Salikou Sanogo, le 23 octobre 2021 n’avait d’ordinaire que de nom, selon Me Demba Traoré, candidat à l’investiture du parti pour les élections présidentielles prochaines.

En effet, cette conférence, selon ce fidèle de feu Soumaïla Cissé, ‘’a marqué de manière extraordinaire les retrouvailles de la grande famille du parti, dix mois après la disparition de son leader charismatique. « La conférence a ainsi déjoué les pronostics les plus pessimistes concernant l’URD », jubile Me Traoré.

Me Traoré attribue la réussite de la conférence incontestablement au compte du premier vice-président, Pr Salikou Sanogo, sans oublier les hommes et les femmes qui « placent l’unité du parti au rang de priorité absolue ».

« Que de patience et d’énergie déployées pour maintenir cette salutaire unité ! », s’exclame le prétendant porte étendard du parti, selon lequel « les efforts ne furent pas vains ». Car l’URD est une grande formation politique dont l’obligation morale demande de « maintenir et de renforcer son rayonnement »

Et Me Demba Traoré d’expliciter : « La conférence, par l’exceptionnelle affluence des cadres, militants et sympathisants du parti a démontré que 18 années de cheminement instaurent d’indéfectibles liens de fraternité que la mort du Président Soumaïla Cissé n’a pas dissouts et que les divergences de stratégies ou de méthodes ne sauraient ébranler ».

Me Traoré n’a pas manqué de salué Pr Salikou Sanog qui, selon lui, a magistralement démontré ses « talents de chef de famille et de grand pédagogue en maintenant contre vents et marrées la ligne définie » par les textes. Mais aussi « consenti, avec souplesse, les nécessaires marges de négociations utiles au maintien de la cohésion au sein du parti ».

Prêchant l’unité, Me Demba fera croire à ses camarades du parti qu’il leur appartient d’écrire la suite de leur histoire collective. « Notre unité est vitale pour le parti, elle est utile à notre pays qui cherche en ce moment les marques de sa refondation », a-t-prôné.

Sans langue de bois, la tenue de la  conférence est, aux dires de ce adepte des idéaux de l’URD « un tremplin pour dépasser » les divergences et affiner l’ « offre politique en vue des prochaines échéances électorales ».

En homme épris de cohésion, Me Demba a appelé ses camardes militants du parti à rester « unis et solidaires pour protéger l’héritage commun », dont ils sont les dépositaires.

Cyril Adohoun

Source: L’Observatoire

L’Express Du Mali