MALI : Les Chefs d’Etats de la CEDEAO optent pour l’accompagnement de la Transition

MALI : Les Chefs d’Etats de la CEDEAO optent pour l’accompagnement de la Transition

Le sommet extraordinaire des Chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO sur la situation politique au Mali, ce 30 mai 2021, à Accra, au Ghana, s’est soldé par l’accompagnement de la Transition.

Les Chefs d’Etats et de Gouvernement réaffirment « le soutien de la CEDEAO pour accompagner le processus de transition au Mali ». C’est  l’une des principales décisions de la Rencontre d’Accra. De plus, le Sommet « exhorte tous les partenaires internationaux (l’Union africaine, les Nations Unies et l’Union européenne) à continuer à soutenir le Mali dans la mise en œuvre réussie de la transition ».

Cette option de la CEDEAO est la preuve du pragmatisme qui a caractérisé les responsables de l’institution sous-régionale. Car il ne sert à rien d’affaiblir le Mali, un pays incontournable dans le champ de lutte contre le terrorisme dans le Sahel.

L’appel de la CEDEAO à « respecter la période de transition de 18 mois décidée à Accra » répond parfaitement aux  assurances des militaires qui ont pris le pouvoir pour redresser la Transition. Celui qui est désormais désigné Président de la Transition par la Cour Constitutionnelle du Mali, Colonel Assimi Goïta, a mainte reprise réitéré cet engagement  d’organiser, à la date du 27 février 2022 déjà annoncée, l’élection présidentielle.

Bravo à la CEDEAO, aux militaires et à la communauté internationale qui se mettent désormais sur la même longueur d’onde pour mener à bon port la Transition malienne.

Ahmed Bouba

Source : Icimali.com

L’Express Du Mali