Les Casques bleus de l’ONU ont aidé à mettre en place un tribunal itinérant au Mali dans la région de Tombouctou

Les Casques bleus de l’ONU ont aidé à mettre en place un tribunal itinérant au Mali dans la région de Tombouctou

La mission de maintien de la paix des Nations unies au Mali a aidé à installer un tribunal itinérant au Mali dans la ville de Diré, dans la région de Tombouctou, a annoncé vendredi Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. « Cinq affaires ont été portées devant le tribunal mobile et le juge a également rencontré les autorités locales et les unités d’enquête de la police et de la gendarmerie pour discuter des moyens d’améliorer l’accès des victimes au procès », a précisé le porte-parole, notant que l’insécurité a entravé l’accès à la justice dans la région pendant plus de deux ans et que le juge a été contraint de déménager à 120 km de sa juridiction. Les Casques bleus ont appuyé une opération de l’armée malienne dans la région de Tombouctou, permettant au tribunal mobile de se dérouler à Diré, a fait remarquer M. Dujarric.  Les missions de maintien de la paix des Nations unies soutiennent les tribunaux itinérants, qui se rendent dans des endroits où aucun tribunal régulier ne peut exister et veillent à ce que les communautés puissent régler les différends et voir les criminels punis en vertu de la loi. Les tribunaux itinérants siègent également dans des régions trop éloignées pour accueillir des institutions permanentes standard, mais ils peuvent également siéger temporairement dans des lieux spécifiques tels que les prisons. Les Nations unies ont soutenu différents tribunaux itinérants dans de nombreux contextes de conflit, notamment en Côte d’Ivoire, en Haïti, au Liberia, au Mali et en Somalie.

Source : Agence Xinhua

L’Express Du Mali