Feuille de route de la transition : Des acteurs politiques se prononcent

Presque tous les partis politiques accordent leur violon sur les conclusions issues des concertations nationales sur la transition politique en cours au Mali.

Les recommandations assorties des concertations nationales organisées du 10 au 12 septembre dernier sont salutaires. C’est du moins ce qui est décelable dans les différents communiqués des partis politiques.

Dans un communiqué en date du 13 Septembre 2020, signé de Aboubacar Sidiki Fomba, les forces patriotiques pour la refondation du Mali (FPR-Mali) félicitent le CNSP et les forces vives de la république, et se réjouissent de la décision à l’unanimité de la refondation du Mali à travers l’avènement de la 4em république.

« Les FPR-Mali demandent au CNSP de suspendre la constitution afin d’éviter le bricolage juridique, invitent la CEDEAO à lever les sanctions contre le Mali compte tenu du caractère souverain de ces concertations et à soutenir cette transition pour atteindre les objectifs de refondation pour un nouveau départ », précise le porte-parole du parti.

Pour le parti FPR-Mali, le peuple Malien doit s’unir comme un seul homme pour faire face à ces défis énormes de fondation pour l’avènement de la 4em république. D’où son invite  aux militants et sympathisants à soutenir le CNSP dans son objectif de refondation du Mali qui demeure l’objectif de notre combat pour un nouveau Mali.

Et le porte-parole Aboubacar Sidiki Fomba des FPR-MALI de faire comprendre que l’avènement de la 4em république demeure essentiel pour mettre fin à la mauvaise gouvernance liée à pratique constitutionnelle de la 3em république et doter le Mali d’une nouvelle constitution adaptée aux réalités sociétales du Mali.

Même son de cloche du côté de l’Alliance pour la Solidarité au Mali – Convergence des Forces Patriotiques (ASMA – CFP) de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Tout en prenant acte, dans un communiqué signé de son président Soumeylou Boubèye Maïga, de la tenue des Concertations nationales auxquelles il a pris part, le bureau politique du parti « salue l’esprit patriotique et le sens du dialogue qui ont prévalu lors de ces assises ainsi que la maturité dont les participants ont fait montre, prend acte de l’adoption d’une Charte de la Transition et d’une feuille route auxquelles le Parti souscrit et apporte son soutien ».

L’ASMA-CFP saisit l’occasion pour inviter l’ensemble des acteurs à « s’engager dans la voie ainsi tracée pour la sortie de crise, réitère au Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) sa demande de prise de mesures d’apaisement qui passent par l’élargissement des personnalités détenues », et « engage les autorités à intensifier leurs efforts en vue de la libération de Monsieur Soumaïla Cissé ».

L’Alliance Pour la République (APR) n’est du reste. Son BE salue les avancées indiscutables enregistrées par notre pays des concertations relatives à la mise en place d’une transition au Mali. « Il adresse ses félicitations au Conseil National pour le Salut du Peuple (CNSP) pour la bonne organisation desdites concertations empreintes d’inclusivité et de convivialité. Il associe à ces félicitations toutes les forces vives de la nation qui ont adhéré et participé activement à l’aboutissement du projet. (CNSP pour leur bonne organisation », précise le communiqué signé du président du parti, Oumar Ibrahima Touré.

 Ayant pris activement part aux travaux des dites concertations, à l’instar des autres acteurs concernés, l’APR se réjouit des conclusions qui en sont issues à travers particulièrement la charte de la transition adopté et encourage vivement  le CNSP pour sa mise en œuvre diligente.

Dans cette logique, l’Alliance Pour la République, APR, exhorte tous les acteurs maliens à faire bloc autour des nouvelles institutions pour une mise en œuvre réussie et diligente de la transition.

 Tous ces partis exhortent  la communauté internationale à accompagner le Mali dans cette période difficile pour la réussite de cette phase transitoire.

Cyril Adohoun

Source : L’Observatoire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*