ENTRE LE COUP D’ETAT, COVID-19, CHÔMAGE ET PAUVRETÉ : Les Maliens vivent le calvaire

ENTRE LE COUP D’ETAT, COVID-19, CHÔMAGE ET PAUVRETÉ : Les Maliens vivent le calvaire

Depuis le lundi 24 mai 2020, le Président Bah N’DAW et son premier ministre Moctar  Ouane sont arrêtés par le Vice-président de la transition Assimi Goita et ont démissionné de leurs fonctions le mercredi 26 mai 2021.                                                                 

En effet avec l’avènement du Covid-19 de l’année passée, plusieurs du pays vivent le licenciement, la fermeture de certaines entreprises. Au Mali, rien ne va plus pour la plupart des chefs de familles qui n’arrivent pas à subvenir à différentes dépenses de leurs familles.

« La destitution du Président de la transition Bah N’DAW et son Premier ministre Moctar Ouane par le Vice-président de la transition Assimi Goïta m’a vraiment satisfait»,  se réjouit Moctar Guindo, entrepreneur.

Pour Bourama  Sangaré, un entrepreneur, «  le covid-19 est venu tout mettre en désordre dans le pays notamment dans les différents business ».

 Fodé Traoré, propriétaire d’une agence de communication, avoue que depuis l’avènement du covid-19, tout son personnel est à la maison car le marché était vraiment rare. « Je me débrouille maintenant tout seul. La situation actuelle est vraiment inqualifiable. Car rien ne va plus dans ce pays », ajoute-t-il.

H.T               

Source : L’Observatoire

L’Express Du Mali