Agence Al Madina Voyages : Un nouveau départ pour le Hadj et l’Umrah

Agence Al Madina Voyages : Un nouveau départ pour le Hadj et l’Umrah

Frappée par un incendie en 2019 et l’arrêt des activités à cause de la Covid-19, l’Agence Al Madina Voyages annonce un nouveau départ dans l’organisation du Hadj et du Umrah. Ses bureaux complètement rénovés ont été inaugurés, le dimanche 26 septembre dernier, en présence d’invités de marque.

La cérémonie d’inauguration des bureaux rénovés de l’Agence Al Madina Voyages a eu lieu à son siège, au centre-ville Bamako, dimanche 26 septembre 2021. Plusieurs personnalités y étaient présentes.

Outre, le directeur général de l’Agence Al Madina, Mamadou Camara, il y avait aussi, le directeur général de la maison du Hadj, Abdoul Fatah Cissé,  le représentant des Agences de Voyages, Baïssou Kanouté, le représentant du ministre de la culture de l’artisanat et du tourisme, Seydou Konaté, le représentant du ministre des affaires religieuses et du culte, Mamadou Issa Coulibaly.

Une lecture de Coran a été faite avant d’entamer le déroulé de la cérémonie. En effet, l’Agence Al Madina Voyages est très connue dans l’organisation du Hadj et du Umrah vers les lieux saints de l’islam. Domaine dans lequel elle évolue depuis sa création en 1996. En 30 ans d’existence, elle intervient aussi dans le domaine de la billetterie, la location de voiture, le transfert d’argent…

Pour le Directeur général, Mamadou Camara, l’inauguration des bureaux d’Al Madina a pour but aussi de remercier les autorités du Mali qui ont toujours soutenu les activités de la filière Hadj et Umrah.

« Nous remercions Dieu. Car, les 2 ans passées, nous avons connu des difficultés liées à l’avènement de la Covid-19 et l’incendie qui a ravagé notre siège. Tout ce qui arrive, c’est le fait de Dieu », a déclaré le directeur général  d’Al Madina. A cette occasion, il n’a pas manqué de saluer ses collègues des autres agences de voyages pour leurs soutiens et bénédictions, et les autorités de l’Arabie Saoudite.

« Je salue aussi nos collègues des autres agences de voyages pour la solidarité, la bénédiction qui nous ont fait montre durant le moment difficile qu’a traversé Al Madina Voyages. Je salue aussi les autorités saoudiennes pour leur hospitalité », a-t-il dit.

« Il n’est pas donné à tous, après avoir subi de telle catastrophe et se relever en réhabilitant toute l’agence. Cela dénote de l’engagement, de la résilience des responsables d’AlMadina Voyages. Alors, nous magnifions les bienfaits du Créateur », ajoute le représentant du ministre de la culture de l’artisanat et du tourisme.

Selon lui, le secteur de tourisme traverse de moment difficile. Et, il est clair que la non-organisation du Hadj impacte négativement le voyage. « J’exhorte donc les autorités saoudiennes à mettre tout en œuvre pour l’organisation du Hadj et du Umrah en 2022 », a-t-il exhorté.

Après avoir justifié l’absence involontaire de son ministre en déplacement à Touba en terre sénégalaise, le représentant du ministre des affaires religieuses et du culte, Mamadou Issa Coulibaly, a témoigné tout l’engagement et la disponibilité de son ministre à accompagner et soutenir les agences de voyages afin de contribuer à la réussite du Hadj et du Umrah.

« Les agences de voyages sont nos collaborateurs », a affirmé Mamadou Issa Coulibaly.

O.A.M

Source: Le SOFT

L’Express Du Mali