Uemoa : la production céréalière franchit le cap des 28 millions de tonnes pour la campagne 2017/2018, en hausse de 2,8%

(Agence Ecofin) – Portée par des conditions climatiques globalement favorable, la production céréalière de l’ensemble des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africain (Uemoa), a atteint 28,6 millions tonnes pour la campagne 2017/2018, selon les données du Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS).

Ce volume est en légère hausse de 2,8% par rapport à la saison 2016/2017, où la production avait frôlé de peu, la barre des 28 millions de tonnes.

Selon les données, le Mali est le plus important producteur de céréales dans l’espace d’intégration avec plus de 9,5 millions de tonnes. Il est suivi du Niger (5,8 millions de tonnes), du Burkina Faso (4 millions de tonnes) et de la Côte d’Ivoire (3,3 millions de tonnes). Ensuite viennent le Sénégal (2,5 millions), le Bénin (près de 1,9 millions de tonnes), le Togo (1,3 millions) et la Guinée Bissau (210 000 tonnes).

Globalement, la progression sous-régionale pour la campagne 2017/2018 a été inférieure à celle de la campagne précédente, soldée par une croissance de 6,6%.

Fiacre E. Kakpo

Sourceagenceecofin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :