Sikasso: Assassinat cruel d’un agent des Eaux et Forêts

Un individu armé non identifié a tué, le 8 mai un agent des Eaux et Forêts. La victime, qui répond au nom de Major Ibrahima Diabaté, a trouvé la mort à cinq km au sud de Mamabougou, à 18 km de la ville de Sikasso.

S’agit-il d’un crime crapuleux ou d’un règlement de compte ? Seule l’enquête ouverte, à cet effet, pourrait nous édifier sur la nature exacte de ce crime et sur l’identité du ou des meurtriers.

Nous y reviendrons.

A.DIARRA

Source: lexpressdumali.com avec L’Indépendant

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :