Rentrée scolaire 2018-2019 : Un 1er octobre timide mais effectif

Plusieurs élèves ont repris le chemin de l’école sur l’ensemble du territoire national ce lundi matin 1er octobre. L’ambiance sur le terrain différait d’une école à l’autre.

 

La rentrée académique 2018/2019 a été officiellement lancée hier lundi 1er octobre. Depuis le petit matin, des vagues d’élèves en route pour leurs établissements respectifs étaient visibles dans différents quartiers de la capitale.

Pour ce premier jour de classe, de nombreux établissements ont ouvert, malgré la faible affluence des élèves, les enseignants étaient bel et bien là. C’est sur proposition et décision des autorités compétentes que cette rentrée connait un démarrage effectif.

Au groupe scolaire des 759 logements de Yirimadio, la rentrée était effective, la majeure partie des élèves et du corps enseignant ont répondu présents, selon son directeur/coordonnateur Adama Diané. “Les enseignants sont en nombre exact. Pas de retard dans leur camp”, a-t-il laissé entendre.

Quelques absences étaient à signaler au niveau des élèves puisque certains ont quitté le pays et ont  de la peine à rentrer dans le bercail. “Nous avons le devoir de surveiller les enfants pour leur bonne éducation et pour une meilleure école dans notre pays. Cette rentrée est nécessaire pour préserver une continuité pédagogique”, a-t-il dit.

Ce fut l’occasion pour M. Diané de prodiguer des conseils aux parents, aux enseignants et aux   élèves. Il s’agit principalement de l’acharnement au travail, la discipline. Le directeur/coordonnateur du groupe scolaire des 759 logements  a par ailleurs invité les élèves à se départir des fléaux qui minent le système éducatif à savoir la drogue et les grossesses précoces.

“Nous souhaitons que les parents nous aident dans l’éducation des enfants”.

Adama Diabaté  

SourceL’Indicateur du Renouveau

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :