Rencontre Fare An Ka Wuli et RPM : Un dialogue national pour une sortie de crise au menu

Modibo Sidibé fait le tour des sièges des partis politiques du Mali pour échanger sur le dialogue national refondateur. Selon Malijet, il a rencontré le président du parti RPM à son siège, ce mercredi 13 mars 2019.

Depuis un certain temps, le président des Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (FARE AN KA WULI), Modibo Sidibé fait le tour des sièges des partis politiques du Mali pour échanger sur le dialogue national refondateur. Ainsi, il a rencontré le président du parti RPM à son siège, ce mercredi 13 mars 2019. L’objectif de cette rencontre était de chercher les voies et moyens de sortie de crise au Mali. La délégation des Fare Anka Wuli était conduite par son président Modibo Sidibé en présence des autres membres du parti Fare Anka Wuli. Celle du RPM, Bocary Tréta, Mahamadou Diarrassouba, Baber Gano et entre autres.

Le dialogue national est aujourd’hui considéré comme la seule porte de sortie durable de la crise qui sévit dans notre pays depuis les événements de 2012. Evoqué différemment, certains parlent de dialogue politique national, d’autres parlent de conférence ou assise nationale.

Selon les responsables du parti FARE, la sortie de crise passe impérativement par un dialogue national refondateur, il faut que les maliens se parlent, il faut que les maliens décident de ce qu’ils veulent de leur pays, il faut que les maliens décident de ce qu’il sera le Mali de demain en terme d’institution, en terme d’aménagement du territoire, en terme même de pratique politique », a souligné Mahamadou Keïta des Fare Anka Wuli. Par ailleurs, il ressort de cette rencontre que les deux partis politiques vont publier bientôt un document qui parlera des différentes crises que traverse le Mali.

A l’issue de la rencontre de plus d’une heure de temps à huis clos, les deux présidents des deux partis politiques ont livré leur impression à la presse.

Les Fare ont un document bien élaboré, nous aussi, on a un document. On n’a déjà une commission qui travaille sur les deux documents mais avec  les échanges de cet après-midi, je crois que la commission va être renforcée», a souligné un responsable du parti RPM. Avant d’ajouter que le salut du Mali viendra du travail qu’ils vont faire. Pour lui, le document parle du Mali dans tous ses compartiments. «Les problèmes sociaux que nous vivons aujourd’hui, les problèmes institutionnels, cette gouvernance qui met toujours la charrue avant les bœufs, en mettant un comité d’experts alors que c’est les politiques qui doivent donner le substrat aux experts pour pouvoir réviser la constitution, bref on a un point de vue convergent sur ces problèmes qui préoccupent le Mali.

La démarche du parti FARE s’inscrit dans cet objectif clair de sortie de crise au Mali. « Depuis le 5 février, on a tenu à rencontrer un certains nombres de parti politique d’Association et la société civile pour partager notre vision de la sortie de crise de notre pays. Et pour les Fare, la sortie de crise passe impérativement par un dialogue national refondateur, il faut que les maliens se parlent, il faut que les maliens décident de ce qu’ils veulent de leur pays, il faut que les maliens décident de ce qu’il sera le Mali de demain en terme d’institution, en terme d’aménagement du territoire, en terme même de pratique politique. Ce sont ces éléments que nous sommes venus partagés avec nos amis du RPM, parce que nous ne détenons pas seul la clé de la solution, nous avons certainement une partie, les autres peuvent aussi, dans le cadre de ces discussions nous donner d’autres pistes pour que ça soit la piste commune pour le Mali », a déclaré un responsable.

Gaoussou Kanté

Source: Malijet

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :