Règlement des conflits par le dialogue : Les communautés de Niono s’engagent

Organisé sous l’égide de l’équipe régionale d’appui à la réconciliation, le forum de Niono a réuni différentes communautés et particulièrement les jeunes et les femmes des communes cibles du cercle.

Le forum pour la paix et la réconciliation organisé à Niono a regroupé différentes communautés et particulièrement les jeunes et les femmes des communes cibles (à indice de vulnérabilité aux conflits très élevé) du cercle de Niono, autour d’une même table de dialogue. Il s’agit en effet de régler les conflits latents ou ouverts et in fine aboutir à une paix stable et durable, en créant un cadre de partage et de dialogue autour des facteurs de blocage du processus de réconciliation.

La rencontre a mobilisé les personnes ressources (vrais acteurs) à travers des rencontres préparatoires. Aussi, il a permis d’identifier les conflits latents et ouverts dans les communes cibles et proposer des solutions aux problèmes.

Durant la rencontre, la prise en compte des jeunes et des femmes dans les processus de dialogue et de réconciliation a largement occupé les débats. Des recommandations ont été formulées à l’endroit des communautés participantes et particulièrement des jeunes et des femmes. Un comité de suivi desdites recommandations a été mis en place.

En proie à l’insécurité, les régions du Centre et du Nord du Mali connaissent depuis plusieurs années une augmentation préoccupante des tensions sociales et politiques, marquées par des épisodes de violences collectives à répétition.

Les conflits les plus fréquents sont les conflits autour des ressources naturelles, qui provoquent à moyen et long terme des tensions inter et intracommunautaires.

La violence généralisée et les graves violations des droits humains ont créé des traumatismes au niveau des populations, affectant ainsi les interactions communautaires et interethniques normales et habituelles au Mali. L’instauration d’un dialogue au plan national, mais aussi au niveau communautaire, constitue un enjeu de taille, car il est nécessaire à la construction des sociétés démocratiques, notamment dans une société qui sort de crise et qui a besoin de refonder son vivre ensemble, de remobiliser ses communautés et de se bâtir un nouveau modèle de société.

Fort de ce constat, en 2017, le Gouvernement du Mali a institué une Mission d’Appui à la Réconciliation Nationale (MARN), avec des Equipes Régionales d’Appui à la Réconciliation (ERAR). Ces équipes collaborent étroitement avec les Autorités administratives régionales et locales, les Collectivités territoriales et les légitimités traditionnelles coutumières et religieuses afin de promouvoir la réconciliation au niveau local et régional.

Financé par l’UNESCO pour une durée de trois jours, le forum de Niono a réuni environ trois cent (300) participants.

Ousmane MORBA             

Source: lexpressdumali.com avec L’Observatoire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :