REFORME INSTITUTIONNELLE : Le Ministre THIAM en phase avec les familles fondatrices de Bamako

En charge de conduire le projet de révision constitutionnelle, le Ministre des réformes institutionnelles et des relations avec la société civile, Amadou THIAM initie des rencontres pour une large adhésion des populations.

Dans sa mission de mener à bon port le projet de la révision constitutionnelle, le Ministre en charge des réformes institutionnelles et des relations avec la société civile, Amadou THIAM, prend un premier départ : La rencontre avec les familles fondatrices de Bamako pour leur faire part de la mission confiée à son département et en retour, solliciter accompagnement et prières pour réussir sa mission.  Cette importante rencontre a eu lieu dans l’après-midi du lundi 13 mai.

Accompagné de tout son cabinet, le Ministre Amadou THIAM a réservé la toute première activité de son département en charge des réformes institutionnelles et de relation avec la société civile aux familles fondatrices de Bamako pour, selon lui, de prendre de sages conseils. La délégation du ministre s’est rendue successivement à Niaréla puis à Dravela.

Saluant à juste titre, la toute première visite du ministre Amadou THIAM, le patriarche Dramane NIARE, après avoir écouté son hôte du jour, lequel a expliqué l’objet de sa visite, cité ci-dessus,  a promu d’apporter tous leurs soutiens au ministre dans la réussite de sa mission. Il a aussi exprimé leur disponibilité, et d’être ouvert.

« Nous connaissons Amadou THIAM dans ‘’AN TE A BANA’’, il nous a beaucoup respecté et considéré en son temps. Nous allons l’aider et travaillerons ensemble », promet Dramane NIARE qui a également conseillé le ministre d’écouter et d’associer tout le monde dans ce travail a lui confié pour éviter toute contestation.

«Nous savons qu’il peut faire le travail, mais, il faudra d’abord, inviter les gens pour parler avec eux sur le sujet, les écouter et prendre en compte leurs préoccupations », ajoute un patriarche de la famille TOURE. Celui-ci  a également invité le gouvernement à travailler davantage pour soulager les populations et le Ministre THIAM de voir comment prendre en compte dans la prochaine révision constitutionnelle dont il a la charge, le statut de la chefferie traditionnelle.

Signalons que les trois familles visitées par le Ministre et sa délégation ont insisté sur la nécessité de l’union de tous les fils autour du Mali en se donnant les mains.

Le lendemain, mardi 14 mai, le Ministre Amadou THIAM a également rencontré le réseau des communicateurs traditionnels pour le développement (RECOTRAD) et le coordinateur des chefs de quartier de Bamako.

Hier, jeudi, dans la soirée, le Ministre THIAM a rencontré le Haut conseil islamique du Mali et les responsables d’Eglises.

Ousmane MORBA

Source: lexpressdumali.com avec L’Observatoire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :