Préavis de grève désamorcé par la ministre Kamissa Camara au Ministère des Affaires Étrangères

Nommée ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale à un relatif jeune âge en Septembre dernier, SEM Madame Kamissa Camara en surprend plus d’un aux Affaires Étrangères. Dans une approche de dialogue inclusif avec le personnel de son administration, elle rassure dans un ton franc et sincère.

Venue aux affaires au moment où le département traversait une crise de confiance et de grèves régulières du personnel, la Ministre Kamissa Camara a su prendre la température des défis en instaurant un dialogue franc et humble au sein du Ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale. « Tout mon personnel compte, du planton aux directeurs de services.Je n’écarte absolument personne de mes prises de decision. Nous sommes un ministère régalien et nous représentons l’Etat. Nous devons le faire sans aucun complexe et avec sérieux» disait-elle la semaine dernière dans une conversation avec la presse. Dès sa prise de service, la Ministre a entamé une série de rencontres avec le personnel de son département, des diplomates en poste au Mali, ainsi qu’avec le syndicat du Ministère. N’excluant personne malgré son statut, elle descend de sa voiture chaque fois que possible, pour saluer une dame âgée qui vend des bonbons et biscuits depuis des années à l’entrée du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale ainsi qu’au bureau des chauffeurs qui se trouve à l’entrée du bâtiment.

Dans quel contexte ce préavis a-t-il été déposé?

Le Bureau central du syndicat des travailleurs des affaires étrangères et de la coopération internationale (SYLTAE) se réservait d’aller en grève de soixante douze heures (72), à compter du lundi 10 au mercredi 12 décembre 2018 à 00 heure, au cas où la partie gouvernementale ne donnait pas une suite favorable aux ponts évoqués, conformément au protocole d’accord, signé le 17 juillet 2017 entre les deux parties, dont l’application devrait être effective à partir de janvier 2018 dans une correspondance numéro 00000058 du 23 Novembre 2018 adressée à Madame le Ministre du travail et de la fonction publique, chargé des relations avec les institutions. Les points évoqués portaient entre autre sur la mise en route des agents nommés dans les missions diplomatiques et postes consulaires suivant l’Arrêté numéro 2018-2513/MAECI-SG du 16 juillet 2018 date à laquelle SEM Kamissa Camara n’était pas encore aux affaires.

Disposée au dialogue avec ses agents et soucieuse de la continuité de l’Etat, la jeune Ministre s’est investie auprès de ses « chefs » pour satisfaire à ce principal point de revendication du SYLTAE notamment la mise en route des agents nommés dans les missions diplomatiques et consulaires.

Négociations pleines de succès pour Camara puisque la totalité de ses agents pourtant nommés par son predecesseur, seront mis en route dès aujourd’hui pour rejoindre leurs nouveaux postes.

Félicitations au Ministre Kamissa Camara pour son sens de l’anticipation, de la négociation et surtout pour son humanisme déconcertant qui lui a permis d’empêcher une enieme grève des agents du SYLTAE.

source: Toloba Samaké

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :