Le PM boubou Cissé à Kayes : A l’écoute et au contact

La visite de terrain de quatre jours du Premier ministre Dr Boubou Cissé entamée dans la région de Kayes est un signal fort de l’engagement des plus hautes autorités à rester à l’écoute du peuple.

Cette sortie du chef de gouvernement dans la première région administrative du Mali est la réponse à la grande manifestation organisée par les jeunes à Kayes pour exiger le démarrage immédiat des travaux de réhabilitation de la route reliant leur ville à Bamako.

La décision du Premier ministre de regagner Kayes par la route en lieu et place de l’avion a un double objectif. D’abord, le PM pourra être imprégné du degré de dégradation de la route et d’être en contact avec le peuple.

En passant par Manantali, le Premier ministre est arrivé à Kayes. Tout au long de son trajet, le PM et sa délégation ont été accueillis par les populations massivement sorties et se sont entretenues avec les notabilités.

A Kayes, le Premier ministre a rendu une visite de courtoisie à Mamadou Diarra, coordinateur des huit chefs de quartiers de la ville de Kayes.

A l’intention du Premier ministre, les chefs de quartiers ont encouragé le gouvernement à redoubler d’efforts pour le développement de la région de Kayes. La même visite s’est poursuivie sur les infrastructures en cours de réalisation dans le Cercle de Kayes, sur le site aéroportuaire Dag Dag.

Devant les forces vives de la région, le patron de l’administration a clarifié les choses : « Nous ne sommes pas ici pour faire des engagements populistes. Nous sommes venus vous dire ce que nous sommes capables de faire. Je suis venu, j’ai vu et l’Etat va agir à la mesure de vos attentes », a déclaré le Premier ministre.

Tour à tour, le maire de Kayes, le Président du conseil de la société civile, le président des jeunes et la présidente des femmes ont exprimé leur satisfaction de revoir le Premier ministre prendre la route pour sentir le calvaire des usagers.

Ensuite, ils ont également exprimé leur satisfaction pour la diligence des débuts des travaux de la route Didieni-Kayes.

Selon la présidente des femmes, la reprise des activités du chemin de fer, demeure la préoccupation la plus importante exprimée par les populations, étant donné que le chemin de fer est l’âme de Kayes.

Apportant le soutien du gouvernement, le Premier ministre a fait un don de 50 tonnes de céréales pour chaque cercle de la région de Kayes.

 Ousmane MORBA

Source: lexpressdumali.com avec L’Observatoire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :