Pays Dogon : Gina Dogon à la recherche d’une paix durable

Le dimanche 21 octobre dernier, dans la salle de conférences de la Maison des Aînés de Bamako, s’est tenu l’Assemblée Générale de l’association Gina Dogon sur la situation sécuritaire et pour faire l’état des lieux avec, ) l’appui, des propositions concrètes de solutions de sortie de crise.

La cérémonie de cette énième Assemblée Générale était placée sous l’égide du Président de l’association culturelle Gina Dogon, Mamadou TOGO, assisté de son Secrétaire Général, Modibo Kadjoké ; du Président de la Jeunesse et de la Présidente des femmes Gina. Plusieurs hauts cadres Dogon ont pris part à cette rencontre sur la situation sécuritaire du pays Dogon. Au cours de la rencontre, les débats étaient  axés  sur l’état des lieux et les propositions à faire pour trouver des pistes de sortie de crise.

A cet effet, les Représentants des Cercles de Bandiagara, Bankass, Douentza, Koro, Mopti, Tominian ont tous rappelé et retracé, chacun en ce qui le concerne, la situation sécuritaire et alimentaire de leurs cercles respectifs.

Par ailleurs, ils n’ont pas manqué de faire les propositions de sortie définitive de cette crise à laquelle le pays Dogon est victime depuis 2012. Rappelons que, depuis le déclenchement de la crise du Nord à nos jours, des conséquences lourdes en termes de pertes en vies humaines, en ressources matérielles dévastées et des  têtes d’animaux emportés ont été considérables. A cela s’ajoute le déplacement massif des populations innocentes de ces zones touchées par le conflit intercommunautaire empêchant les cultures saisonnières au pays dogon durant trois saisons consécutives.

Pour rappel, la situation alimentaire dans plusieurs communes du pays Dogon reste alarmante. Selon le Président de l’association Dogon vision, 48 sur 62 Communes sont menacées par l’insécurité alimentaire. Pour sauver le pays Dogon et le Mali tout entier, le Président de Gina Dogon a appelé au sens élevé du patriotisme de tout un chacun. Notons que, nonobstant la signature du pacte de cessez-le-feu entre Dogons et Peulhs, la crise persiste toujours dans le pays Dogon.

Aly MORBA, Stagiaire

Source: l’Observatoire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :