Mopti: l’ONU appelle à « enrayer le cycle de violences intercommunautaires » après la mort de 18 personnes à Mondoro

Au Mali, au moins 18 personnes ont été tuées entre mercredi et jeudi dans deux embuscades différentes dans la localité de Mondoro, au centre du pays. L’ONU exhorte les autorités maliennes à « enrayer ce cycle de violences intercommunautaires. »

Le premier drame est arrivé mercredi, selon un communiqué de la mission de l’ONU au Mali. Au nord de Mondoro, dans la région de Mopti, des assaillants ont tendu une « embuscade durant laquelle plusieurs Dogons ont perdu la vie. » Le lendemain, jeudi toujours selon l’ONU, d’autres membres de la même communauté ont été tués alors qu’ils tentaient de retrouver les corps des victimes de la veille.

« Au cours des incidents, un membre de la communauté Peulh aurait également perdu la vie », précise la mission onusienne dans un communiqué estimant le nombre de morts à « au moins 18 » dans ces différents incidents.

Dans le même, Mahamat S. Annadif, Représentant spéciale du secrétaire général de l’ONU au Mali, a exhorté les autorités « à redoubler d’efforts pour enrayer ce cycle de violences intercommunautaires, dont la répétition est très préoccupante dans un contexte sécuritaire déjà alarmant. » Ajoutant que « les responsables de ces attaques abjectes » doivent répondre de leurs actes devant la justice.

Source: lexpressdumali.com avec Mikado FM

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :