INCENDIE A SANSANDING : L’ENERGIE DU MAL EN CAUSE !

La société pourvoyeuse d’électricité au Mali continue de défrayer la chronique. Par sa faute, un infortuné commerçant détaillant de Sansanding du nom d’Aboubacar Haïdara, vient de tout perdre suite à un incendie qui a totalement détruit le hangar contigu à sa boutique le Dimanche 12 Novembre 2017 vers 04 heures 30 du matin.

« Cette nuit-là, des vieux venant de la mosquée se rendirent chez moi pour me donner l’information selon laquelle le feu a tout ravagé dans mon kiosque », nous a rapporté la victime.

A ses dires, il a immédiatement alerté le sous-préfet du nom de Youssouf Karigo après s’être transporté sur les lieux pour constater les dégâts. Des congélateurs et frigos au nombre de sept (07) et diverses autres marchandises ont été consumés. La gendarmerie, sur instruction des autorités préfectorales, s’est aussi rendue sur les lieux du sinistre.

Le seul agent de l’EDM de la localité était en déplacement sur Bamako. Il n’y reviendra qu’aux environs de 17 heures. Arrivé sur place, il prit des photos à l’aide de son téléphone portable.

Une semaine après, il revient sur les lieux en compagnie d’une équipe pour soi-disant faire le constat au terme duquel, ils m’ont déclaré que mon compteur a explosé et qu’il ne sera plus jamais utilisable. Le fil serait tombé sur les tôles de mon hangar et aurait provoqué l’incendie qui a tout brûlé sur son passage.

J’ai alors écrit au Directeur Général d’EDM-SA pour réclamer des dommages et intérêts », nous a rapporté la victime éplorée.

Le préjudice causé est évalué à la somme de  2.782.600 FCFA.

La délégation dépêchée par la direction de l’Energie, après le constat, m’a supplié de renoncer au dédommagement du sinistre dont je suis la malheureuse victime contre le don d’un nouveau compteur. J’ai naturellement refusé l’offre que j’ai trouvée biscornue.

Alors ce sont des menaces qu’elle a osé proférer à mon endroit par le biais des faux documents sans queue ni tête qu’ils ont proposés à ma signature, mais sans succès. Les agents de l’EDM en charge des localités de Sansanding, de Dougabougou et de Séribala ont épousé comme règles de conduite l’arnaque et la magouille. Ils passent le plus clair de leur temps à extorquer les fonds des paisibles citoyens sur la base du faux et usage de faux », a martelé l’infortuné Aboubacar Haïdara.

Pour terminer, il sollicite qu’il plaise au Président de la République, au Ministre en charge de l’énergie et du Directeur général du service pourvoyeur d’électricité au Mali, de prendre à bras le corps le phénomène et de façonner les mesures draconiennes pour alléger la souffrance des populations de ces localités permanemment aux prises avec les agents indélicats de l’EDM. Affaire à suivre

Source: La Révélation

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :