IBK et Soumaïla Cissé : Le tour de passe-passe

Entre le Président IBK et le chef de file de l’opposition l’honorable Soumaïla Cissé, la fin des piques n’est pas pour le lendemain. Une interview du Chef de l’Etat dans Jeune Afrique où il a déclaré :  »l n’y a pas eu de crise postélectorale, mais la bouderie d’un seul homme, inconsolable de ne pas être entré au palais de Koulouba », en est la cause.

Dans cette sortie médiatique dans l’hebdomadaire Jeune Afrique, François Soudan interroge IBK en ces termes :  »Vous avez formé début mai un gouvernement d’ouverture au sein duquel l’opposition est représentée. Les comptes de la crise postélectorale de 2018 sont-ils enfin soldés? ». Le Chef de l’Eat n’est pas allé par le dos de la cuillère. « Il n’y a pas eu de crise postélectorale, mais la bouderie d’un seul homme, inconsolable de ne pas être entré au palais de Koulouba », répond-il. Avant d’enchaîner: « Quelle que soit l’ampleur de son ego, il ne représente pas le sentiment des 20 millions de Maliens ».

C’est la goutte qui a débordé le vase. La réponse de président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) ne s’est pas faite attendre. Par le biais de son compte Facebook, L’enfant de Niafunké réplique en ces termes : « Au moment où au Mali on parle de décrispation politique et de Dialogue politique national inclusif, comment comprendre la basse attaque de IBK contre Soumaïla Cissé dans JEUNE AFRIQUE ? Trois réponses possibles :

1/ Il faut croire que comme Zeus, Koulouba rend fou ceux qu’il veut perdre :

QUOS VULT PERDERE JUPITER DEMENTAT !

(Ce qui explique cette misère intellectuelle)

2/ UBU est roi au Mali

(C’est pourquoi depuis 2013 le Mali est la risée du monde entier)

3/Nous avons affaire à « UN PETIT MONSIEUR»

(C’est pourquoi le discours manque de hauteur).

Ce tour de passe-passe entre les deux adversaires trouble le marigot politique malien, jusque-là en accalmie en vue du dialogue politique inclusif en gestation.

D.C.A

Source: lexpressdumali.com avec Le Soft

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :