Fin d’année 2019 : Le temps des examens !

Comment les candidats aux différents examens préparent les épreuves ? Pour mieux comprendre ce phénomène  nous avons approché certains citoyens.  

L’année scolaire 2019 est sanctionnée par l’organisation des examens (DEF, BAC, CAP, BT et autres). Ce lundi, ils sont au nombre de 235 410 candidats à entamer le DEF. Avant le début des épreuves, nous avons recueilli les témoignages du candidat, Amadou Traoré de l’école le Castors. « L’année scolaire a été menacée, les enseignants avaient pris en otage toute l’année scolaire et il a fallu des grands efforts pour que le gouvernement arrive à sauver l’année, apres ce sauvetage ils ont accordé 2 mois de cours supplémentaire  afin de préparer les élèves pour pouvoir affronter les examens », a-t-il témoigné.

Pour sa part, Fanta Diarra, en  classe 12eme science au lycée Notre Dame du Niger fait cas du programme scolaire. « D’un côté, il y’a d’autres qui sont prêts, par contre, certains ne sont pas prêts. On peut dire que les écoles privées ont épuisé leur programme de l’année tandis que les écoles publiques sont au niveau du 2eme trimestre », fera remarquer le candidat au bac.

De son côté, Boubacar Samaké en classe 12eme lettre au lycée Cheick  Anta Diop dira que certains candidats manquent de niveau : « Les élèves ne sont pas à la hauteur surtout les élèves du public. Ceux du privé Oui ! On en disconvient pas parce que ceux qui ont eu à écrouler leur programme de l’année, donc ceux-ci auront plusieurs mois de révisions. Par contre, ceux du public n’auront en tout que 6 mois de cours pour avoir resté à la maison pendant 3 mois.  Les 3 mois seront rattrapés en un, ce qui montre que le programme ne sera pas épuisé. Donc, un programme non épuisé dans les conditions difficiles pour aller  à l’examen, c’est enregistré des échecs ».

Des examens qui se déroulent alors que l’école malienne a subi depuis un certain moment des grèves successives qui pourront avoir des impacts sur les examens de fin d’année.

Nous souhaitons bonne chance et beaucoup de courage aux différents candidats.

Coura Niambélé, étudiante 

Source : lexpressdumali.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :