Éradication de la maladie a virus Ebola au Mali : Les Experts en conclave

Pour combattre la maladie à virus Ebola dans notre pays, une formation de mise à niveau du personnel de la santé dans la lutte contre la MVE au Mali s’est déroulée dans le cadre du renforcement des capacités des médecins. L’ouverture de ladite cérémonie a été présidée par le Directeur Général de Gestion des Ressources humaines et du Développement social, Étienne Coulibaly.

En 2014, la maladie à virus Ebola a frappé pas mal des pays de la région ouest Africaine par une épidémie liée à la maladie de Sierra-Léone, la Guinée Conakry, le Sénégal et le Mali. D’une ampleur sans précédent, cette épidémie s’est étendue en Guinée, au Libéria et à la Sierra-Léone où elle a déjà occasionné des milliers de cas confirmés et de décès, puis au Nigéria. Face à cette situation, les autorités maliennes, avec le leadership de son Chef d’Etat, ont engagé une riposte vigoureuse à la dimension de la menace pour maîtriser rapidement le fléau.

En effet, cette session de formation s’inscrit dans le cadre d’une mission de gestion des ressources humaines pour le renforcement permanent des capacités des membres de l’équipe d’intervention rapide dans le cadre de la prévention de la maladie à Virus Ebola.

Pour rappel, le DG du Bureau de Gestion des Ressources humaines du secteur de la santé et du développement social, M. Étienne Coulibaly, dira qu’en 2014 notre pays a été frappé par cette maladie et a fait des ravages dans certains autres Etats voisins du Mali. « Au Mali, cette maladie, nous l’avons vaincu. Elle n’existe plus dans notre pays aujourd’hui mais existe au bord de nos frontières », a précisé M. Étienne Coulibaly. Avant d’ajouter que la vigilance et le renforcement des mesures de protection doivent être de mise ; car, le Mali restera sous menace de ce fléau tant que des cas continueront à être enregistrés dans les pays voisins.

Rappelons que l’objectif général de cette session de formation est de renforcer les compétences de tout le personnel impliqué dans la gestion de la maladie à virus Ebola, afin de prévenir et d’arrêter la propagation de toute épidémie de la MVE et autres maladies à potentiel épidermique dans notre pays. Cette formation de deux jours permettra également de renforcer les capacités des participants afin de lutter contre cette maladie au Mali.

Aly MORBA, Stagiaire

SourceL’Observatoire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :