Echauffourées entre population et police à Kayes : Une dizaine de morts

Suite à l’assassinat d’un jeune de 18 ans sur la route de Sadiola par un policier avec son arme, la population de Kayes a brûlé le commissariat de Police du 2éme arrondissement.

Cet incident fait suite à la manifestation de mécontentement de populations de Kayes contre l’assassinat d’un des leurs, le lundi 11 mai 2020 aux environs de 22 heures.

Dans vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux, les manifestants ont immédiatement lancé un assaut par des jets de pierres avant de procéder à l’incendie des locaux du commissariat du 2éme arrondissement de Kayes.

Selon nos sources hier mardi, le bilan est de 09 morts. La population de Kayes a coupé le pont en brûlant des pneus. « Personnes n’entrent et personne ne sort», scandent les manifestants.

L’heure est grave et inquiétante dans la mesure où les policiers outrepassent leur mission principale de protéger la population et leur bien.  Le policier tueur a été arrêté, a-t-on appris.

Hawa TRAORE

Source : lexpressdumali.com avec Le SOFT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*