Développement statistique de l’éducation : La Stratégie nationale validée pour un cout global de 8 452 379 219 FCFA !

A l’hôtel Salam, le jeudi 4 juillet, s’est tenu l’atelier de validation de la Stratégie de Développement Statistique de l’Education (SNDSE). La cérémonie d’ouverture présidée par le représentant du ministre de l’Education Nationale, AmidouMaïga, a enregistré la présence du représentant de l’UNESCO au Mali, Hervé Huot Marchand. Selon M. Maïga le coût global de la SNDSE s’élève à hauteur de 8 452 379 219 FCFA pour une durée de 5 ans.

 

Dans son allocution M. Maïga a clarifié que cette validation s’inscrit dans la continuité des nombreuses actions engagées par les départements en charge de l’Education et de la Formation Professionnelle pour doter le Mali  d’un système éducatif performant et  inclusif. Lequel, dit-il,  forme des citoyens patriotes, responsables, producteurs et créatifs qui contribueront au développement socio-économique.

Selon lui,  l’éducation est placée au cœur de l’agenda mondial du développement  avec comme vision de transformer la situation des communautés, basées sur des engagements  ambitieux et fermes à l’horizon 2030 à travers les ODDs. A lui de préciser qu’une feuille de route  a été élaborée pour améliorer le système d’information sur les statistiques de l’éducation et de la formation.

D’après lui, cette feuille de route a été réalisée  depuis mars 2018 par une équipe multisectorielle avec l’accompagnement de l’UNESCO au Mali et l’ISU de Dakar.

Par ailleurs, il a souligné que la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique de l’Education (SNDSE) comprend trois grands axes. Il s’agit, dit-il, du  renforcement du cadre institutionnel et organisationnel,  du renforcement des capacités pour un système statistique de l’éducation plus efficace et du renforcement  de la production statistique pour une meilleure couverture et l’amélioration de la qualité statistique de l’éducation.

Après avoir révélé que le cout global de la mise en œuvre de  la SNDSE s’élève à 8 452 379 219 FCFA pour une durée de 5 ans, il a  rassuré  que son département et celui de la formation professionnelle ne ménageront aucun effort pour la  réussite de la mise en œuvre de la SNDSE.

Pour sa part, le représentant de l’UNESCO a affirmé que la mise en place d’une équipe technique nationale a permis d’élaborer des documents cadres, notamment,  un cadre national des indicateurs et la cartographie des sources de données.

De passage, il a précisé que  toutes ces productions sont le fruit d’un travail mené par les membres  de l’équipe technique nationale avec l’appui technique de l’UNESCO à travers son programme de renforcement des capacités pour l’éducation.

Aux dires du représentant de l’UNESCO,   les enjeux sont importants sur plusieurs plans pour la mise en œuvre effective de la SNDSE, qui permettra d’offrir au Mali des capacités statistiques adéquates pour l’ensemble du système national de l’éducation et de la formation.

Cette stratégie, précise-t-il,  procure une vision sur la situation attendue dans le pays dans un délai de 5 ans et elle précise les jalons permettant d’y parvenir. Aussi, il a soutenu que la stratégie doit renforcer les synergies entre tous les producteurs et utilisateurs des données de l’éducation afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de ces données en tant qu’outil de définition et de suivi des politiques nationales.

Par Fatoumata Coulibaly   

Source: lexpressdumali.com avec  Le Sursaut

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :