Désignation du candidat ADP-Maliba à l’élection présidentielle: Nioro du Sahel retient son souffle

Nioro du Sahel, la ville natale d’Aliou Boubacar Diallo, abrite la 1èreConférence nationale du parti de l’Alliance pour la Démocratie et la Paix (ADP-Maliba). L’homme d’affaires et président d’honneur du parti a été accueilli, ce vendredi soir, avec tous les honneurs, par les fils aînés du Chérif de Nioro.

-Maliweb.net- Samedi, 17h 30. Alou Boubacar Diallo et le président de l’ADP-Maliba, Amadou Thiam font leur entrée dans la grande salle du centre des spectacles de Nioro du Sahel. Cette salle, pourtant la plus grande de la ville, soigneusement décorée aux couleurs bleu et blanc et or du parti, n’a pu contenir tous ceux qui ont voulu marquer par leur présence ce spectacle historique.Les travaux d’ouverture de la Conférence nationale peuvent commencer, dans une atmosphère surchauffée.En présence de tous les fils du Chérif. C’est l’honorable Amadou Thiam qui prend la parole. Il a invité les 350 délégués à se pencher sur trois sujets: la situation politique et sécuritaire du parti, la perspective de l’élection présidentielle et la vie du parti. Après quelques interventions, la cérémonie d’ouverture pend fin.

Ce dimanche, les délégués du parti, réunis en plénière, devront désigner, sauf en cas de surprise, Alou Boubacar Diallo, comme candidat du parti à l’élection présidentielle de juillet prochain. Après cette désignation, le candidat va faire une déclaration solennelle depuis Nioro. Aussi, une course de chevaux organisée par le Chérif Bouyé Haïdara, en l’honneur du candidat désigné mettra fin à ces deux jours de festivité.

Nioro…. Une bonne option

Nioro du Sahel plein comme un œuf. La ville de Bouyé Haïdara a refusé du monde ce week end. Venus de toutes les localités du Mali, les délégués et militants de l’Alliance pour la Démocratie et la Paix (ADP- Maliba) ont pris d’assaut le fief des Chérifs. Dans la ville, toutes les délégations ont marché sur les pas de l’homme du jour. Car, quelques plus tôt, après la prière du vendredi, Aliou Boubacar Diallo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, avait été accueilli à l’aérogare de Nioro du Sahel. Comme un chef d’Etat, l’homme d’affaires a été, tout le long de son trajet, accueilli par les siens avec des cris de joie. Un triomphe qui montre que le choix de Nioro pour abriter la 1ère conférence nationale du parti a été une bonne option.

En décidant de tenir à Nioro du Sahel et non à Bamako, cette première conférence nationale de son parti, l’homme d’affaires de renommée internationale, Aliou Boubacar Diallo a montré son attachement à ses origines. Ainsi, il donne raison à Albert Memmi, l’écrivain français d’origine tunisienne qui écrivait que « comme une mère, une ville natale ne se remplace pas».

Mamadou TOGOLA

Envoyé spécial à Nioro du Sahel

Source: Maliweb

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :