Centre chirurgie cardio-pédiatrique de l’hôpital mère-enfant le Luxembourg : La petite Fanta Diarra opérée à cœur ouvert avec succès

Le premier centre de chirurgie cardio- pédiatrique est opérationnel dans le centre hospitalier mère-enfant, Le Luxembourg, offert par l’association la chaine de l’espoir. Fanta Diarra, une petite fille âgée de six ans a été opérée avec succès, le lundi 10 septembre dernier, consacrant l’inauguration dudit centre.

 

L’inauguration du centre de chirurgie cardio-pédiatrique, une première au Mali, a eu lieu, le lundi dernier, dans le complexe hospitalier mère-enfant Le Luxembourg par l’ancien Président du Mali, le Général Amadou Toumani Touré, et son épouse, Mme Touré Lobo Traoré, en présence massive du personnel de l’hôpital, des Représentants des donateurs et de nombreux participants.

Au cours de cette cérémonie inaugurale, le Directeur Général de l’Hôpital Mère-enfant, Le Luxembourg,  Dr Mamadou Diarra, a rendu un vibrant hommage à ceux qui ont été brutalement arrachés à l’affection de très grands bâtisseurs de la Médecine. Il a également adressé ses remerciements au fils de la Donatrice, M. André Festoc, pour son dévouement,  sa générosité et son esprit de sacrifice dont elle a fait preuve à l’endroit du Peuple malien.

Pour bénéficier le service de ce centre, des milliers d’enfants, plus de 200.000 recensés, sont sur la liste d’attente. «Nous n’avons plus droit au doute,  nous n’avons plus droit à l’attentisme,  nous n’avons plus droit à la main tendue parce que Madame Festoc nous a mis le pied à l’étrier, il ne reste plus qu’à emprunter le chemin que le Professeur Déloche nous a tracé», a déclaré le DG Mamadou Diarra.

Prenant la parole, le Général Amadou Toumani Touré, ancien Président de la République, s’est dit fier de voir cet hôpital ultramoderne au service des enfants malades du cœur. A ses dires, au début, il était prévu de créer une simple maternité. Mais grâce à la détermination du Professeur Alain Festoc et la volonté du Gouvernement du Mali, ce centre est devenu un Hôpital. Notons que cette unité cardio-pédiatrique est le fruit de l’initiative du couple ATT. Et grâce à la persévérance et la détermination du fondateur de la chaîne de l’Espoir, Professeur Alain Déloche, cette initiative s’est matérialisée.

Ce chantier sorti des terres bâties  est doté de deux salles d’opérations chirurgicales, un service de réanimation et une salle de stérilisation. Le Centre comprend le réaménagement d’une salle d’hospitalisation pour le suivi postopératoire des petits patients. Il sera directement relié au centre cardio pédiatrique Cuomo de Dakar, au Sénégal. Il  est baptisé, André Festoc, fils de la Donatrice qui a investi d’environ 2 millions d’euros. 

 

Opérationnelle, cette unité de cardiologie prendra désormais en charge le traitement des enfants maliens et même ceux de certains pays voisins malades du cœur. 

Pour une première opération, Fanta Diarra, une fillette de 6 ans, atteinte d’une malformation cardiaque a été opérée à cœur ouvert avec succès, le jour de l’inauguration dudit centre. Le type d’opération qu’a bénéficié la petite Fanta nécessitait jusqu’ici une évacuation à l’étranger.

Fanta Diarra a été opérée par une équipe franco-malienne au centre André-Festoc, nouvelle unité de soins cardio-pédiatriques ouverte par l’association La Chaîne de l’espoir.

Ousmane MORBA

SourceL’Observatoire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :