Politique

L’Union africaine appelle au calme et à la retenue au Mali

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a exhorté les acteurs politiques au Mali à ne pas commettre d’actes pouvant faire empirer la situation et entraîner une plus grande polarisation politique dans le pays. Un mois en amont de l’élection présidentielle de juillet, de violents affrontements ont éclaté samedi dans la capitale Bamako, provoqués par ...

Lire la suite...

Élections : Le vote des réfugiés en question

Les réfugiés maliens identifiés par les Nations-unies pourront participer à l’élection du président de la République dans les ambassades maliennes des pays d’accueil. L’annonce a été faite par le ministre de défense et des anciens combattants, Tiénan Coulibaly, lors de la 25ème session du comité de suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation, tenue la semaine dernière à ...

Lire la suite...

Présidentielle de 2018 : Le casse-tête du parrainage

Selon plusieurs informations reçues en provenance des quartiers généraux (QG) des candidats à l’élection présidentielle de 2018, les députés font des misères à ces prétendants en quête de parrainage. Ils réclameraient 10 millions de FCFA pour céder le sésame. Conséquence: les candidats  ne se bousculeraient pas devant la Cour constitutionnelle, légalement habilitée à recevoir les candidatures. A l’élection présidentielle de ...

Lire la suite...

Manifestation réprimée à Bamako: l’Onu et la France pas d’accord avec le gouvernement

Plus d’une dizaine de blessés dont des manifestants et un policier : c’est le bilan de la manifestation réprimée samedi par les forces de l’ordre à Bamako. Cette marche de la Coalition pour l’alternance et le changement n’a pas pu se tenir. Toutefois ses organisateurs annoncent une nouvelle manifestation le 08 juin prochain dans la capitale malienne. Alors que l’ONU a ...

Lire la suite...

Ligne de force : un état d’urgence à géométrie variable

C’est au nom de l’état d’urgence en vigueur depuis la prise d’otages meurtrière de l’hôtel Radisson blue de Bamako, en novembre 2015, qu’ a été interdite et réprimée plutôt durement ( entre douze et une trentaine de blessés) la marche pacifique projétée le samedi 2 juin dernier par la Coalition pour l’alternance et le changement. Elle avait un double objectif ...

Lire la suite...

Le ton monte entre pouvoir et opposition à deux mois de la présidentielle au Mali

Le gouvernement malien a jugé dimanche « mensongères et calomnieuses » les affirmations de l’opposition, qui lui a d’abord reproché d’avoir fait usage de « balles réelles » lors de manifestations la veille à Bamako avant de réclamer une « enquête », à deux mois de la présidentielle du 29 juillet. Au lendemain de ces affrontements qui ont fait 25 blessés selon une source hospitalière, le ...

Lire la suite...

Le pouvoir dément l’utilisation de balles réelles après les manifestations au Mali

Les autorités maliennes ont démenti dimanche l’utilisation de balles réelles par les services de sécurité du Premier ministre la veille pendant une manifestation interdite de l’opposition à Bamako, deux mois avant la présidentielle prévue le 29 juillet. « Il est absolument faux de dire qu’il y a eu des tirs à balles réelles. C’est de la pure manipulation », a déclaré à ...

Lire la suite...

AGRESSION DU SIEGE DE L’ADP-MALIBA : Les responsables de parti projettent de porter plainte contre les autorités maliennes

Pris à « cible par des tirs de gaz lacrymogènes et par ce que apparait comme des tirs de balles en caoutchouc », le siège du parti ADP-Maliba a abrité ce dimanche 3 juin 2018 une conférence de presse animée par l’honorable Amadou Thiam qui a annoncé qu’une plainte se porter contre le Gouvernement pour agression du siège du parti. ...

Lire la suite...

Mali : l’ONU appelle au calme après de violents affrontements lors de manifestations à Bamako

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a déclaré samedi suivre avec préoccupation l’évolution de la situation au Mali et les violents affrontements déclenchés par la tenue de manifestations de l’opposition le même jour dans la capitale Bamako. Le chef de l’ONU a appelé « toutes les parties au calme et à la retenue » et a exhorté « les ...

Lire la suite...

Paix et réconciliation : le Président de la République reçoit la Plateforme et la CMA

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en milieu d’après-midi le samedi 2 juin 2018 les membres de la Plateforme et de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) La rencontre, qui a duré environ deux heures, a eu lieu à la Résidence des Hôtes du Mali sise à l’ex-Base B, ...

Lire la suite...

Responsive WordPress Theme Freetheme wordpress magazine responsive freetheme wordpress news responsive freeWORDPRESS PLUGIN PREMIUM FREEDownload theme free