Brèves de L’Observatoire : Des officiers et sous-officiers de la Forsat outillés en Tactique de commandement

Les trois composantes des Forces spéciales anti-terroriste (Forsat) du ministère de la Sécurité et de la Protection civile viennent de boucler un stage de renforcement de capacité opérationnelle de semaines.

 Initié par le département anti-terrorisme du gouvernement américain, en collaboration avec le département de la Sécurité du Mali, ce stage, appelé Tactical Command, a concerné des officiers et sous-officiers commandants et chefs de section dans le dispositif des Forsat Gendarmerie nationale, Garde nationale et Police nationale.

Plusieurs modules sur la Tactique de commandement d’unités spéciales ont été développés durant les trois semaines de formation qui ont pris fin le vendredi 31 janvier 2020 par une remise d’attestations aux stagiaires aux écoles et centres de formation de la Gendarmerie nationale à Faladiè.

Les stagiaires ont remis aux 05 encadreurs américains un « Ciwara » pour manifester leur satisfaction pour la qualité de la formation.

La cérémonie a réuni plusieurs autorités, notamment le Contrôleur général de police, Binima Traoré, Conseiller technique au ministère de la Sécurité et de la Protection civile, le Commandant des unités de réserves ministérielles de la Gendarmerie nationale, le Lieutenant-colonel Sékou Doumbia, ainsi que le Commandant des écoles et centres de formation de la Gendarmerie nationale, le Lieutenant-colonel, El hadji Belco Diallo, représentant le Directeur général.

Grandes couleurs au camp fort Cheick Sidi Bekaye de Tombouctou

La cérémonie du lundi 3 février 2020 au camp de Tombouctou a porté sur la revue des troupes par le commandant de zone et chef secteur de l’opération MALIKO, le colonel Boubacar Yassanry Sanogoh. La montée de couleurs avec l‘hymne national a constitué l’un des temps forts de cette cérémonie.  Une minute de silence à la mémoire de tous les frères d’armes tombés sur le champ d’honneur a été observée. Elle a été aussi une occasion de retrouvailles, de rappel des valeurs militaires et de témoignage de la reconnaissance de l’institution militaire. L’intervention du commandant de zone a été axée sur l’opportunité offerte par les partenaires dans le cadre de la montée en puissance des FAMa et la lutte contre le terrorisme. Il a évoqué l’assistance, la formation, l’équipement et les renseignements apportés par l’EUTM, la force Barkhane et la MINUSMA. Tous ces efforts constituent un atout favorable pour la stabilisation et la lutte contre le terrorisme.

Fama

Le CEMGA à l’écoute des femmes des Camps de Gao

Le Chef d’état-major général des Armées (CEMGA), le général de Division Abdoulaye Coulibaly a rencontré les femmes des militaires de la 1ère Région Militaire (Gao), le samedi 25 janvier 2020 au Camp 2 de Gao. Cette rencontre visait à expliquer aux femmes la lourde responsabilité qui leur incombe en tant qu’épouse, mais aussi à prendre en compte leur préoccupation dans la gestion du foyer.

Aussitôt arrivé dans la cité des Askia, le premier acte du Chef d’état-major général des Armées était de rencontrer les épouses des militaires de Gao. Au centre des échanges, comment mener des activités génératrices de revenus, l’amélioration des conditions de vie des femmes des militaires tombés sur les théâtres des opérations. À toutes ces questions, le général Coulibaly a donné des réponses satisfaisantes.

Cette rencontre est venue à point nommé à en croire la présidente de l’Association des femmes du camp madame Keïta Awa Keïta, car elle leur a permis d’avoir des réponses adéquates aux préoccupations de l’heure

Au terme de la rencontre, la délégation du CEMGA et les épouses ont fait des bénédictions pour un Mali uni et prospère.

35 agents du ministère de la Sécurité et de la Protection civile décorés

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Division Salif Traoré, a co-présidé, avec le Général Amadou Sagafourou Gueye, Grand chancelier des ordres nationaux du Mali, une cérémonie de décoration des membres de son cabinet et d’autres fonctionnaires des forces de Sécurité. La cérémonie s’est tenue ce lundi 03 février 2020 dans la cour du département.

Au nombre de 35, ces récipiendaires ont été élevés au grade de chevalier de l’Ordre National et la médaille du mérite National avec Effigie Abeille. Respectivement 9 et 26.

Le lieutenant-colonel Daba Coulibaly, porte-parole des récipiendaires a invité ses collègues à redoubler d’efforts et à s’engager sans retenue afin de rehausser l’image de la structure. « Notre engagement vient d’être magnifié par des hautes autorités. Pour cela, au nom de tous les récipiendaires, je voudrais vous dire que les insignes que nous venons de recevoir méritent largement respect et considération. Ils symbolisent nos qualités d’hommes et de femmes d’honneurs, de travailleurs exemplaires pour la cause de la nation malienne » a-t-il souligné.

Source : lexpressdumali.com avec L’Observatoire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :