Bourses algériennes de formation technique supérieur et professionnalisant : le ministre Amadou Koïta met en route 57 jeunes bénéficiaires

Le Carrefour des jeunes de Bamako a abrité ce jeudi 11 octobre la cérémonie de remise de bourses et de mise en route de 57 jeunes boursiers du programme 2018-2019 de la coopération algérienne. Cette cérémonie était placée sous la présidence du Ministre de la jeunesse de l’emploi et de la construction citoyenne en présence de l’Ambassadeur d’Algérie au Mali SE M. Boualem Chebihi. Ont également pris part à l’évènement les membres du cabinet du Département, les cadres de la Direction nationale de la formation professionnelle, le Directeur Général de l’APEJ, les jeunes boursiers et leurs parents.

Différents intervenants dont la porte-parole des boursiers et la Directrice nationale de la formation professionnelle ont remercié le Gouvernement du Mali et la partie algérienne pour ce nouveau programme qui démarre.  Les jeunes se sont engagés à honorer le Mali une fois sur le territoire de ce pays frère et ami.   

Après la remise symbolique des documents et des titres de voyage notamment par le Ministre, l’Ambassadeur, la Directrice nationale de la formation professionnelle et le Directeur du carrefour des jeunes, l’Ambassadeur s’est adressé à l’auditoire en se disant très heureux pour l’organisation de cette cérémonie. Il a remercié le Ministre pour cette initiative qui dénote tout l’intérêt qu’il porte pour le suivi de la  formation des jeunes en Algérie et, plus généralement, pour le suivi de la coopération algéro-malienne dans le domaine vital de la formation professionnelle.

Il a indiqué qu’en droite ligne des directives de leurs Excellences Messieurs les Présidents Ibrahim Boubacar Keita et Abdelaziz Bouteflika pour la promotion du partenariat stratégique qui lie nos deux pays frères, la coopération bilatérale dans le domaine de la formation professionnelle s’est renforcée considérablement au cours de ces dernières années. Elle est appelé selon lui à s’approfondir à l’occasion de la deuxième session du Comité mixte de coopération sectorielle en cours de préparation.

Aux étudiants sélectionnés il a indiqué qu’il leur incombait de saisir l’opportunité de recevoir un enseignement diplômant de qualité et de revenir armés d’un savoir et d’un savoir faire qui leur permettra de contribuer efficacement au développement de votre pays.

Il a engagé son Ambassade  à maintenir le contact étroit avec les boursiers maliens après leur retour au pays notamment à travers l’Association malienne des anciens étudiants et stagiaires d’Algérie (AMAUSA) dont il a salué la contribution au renforcement des liens d’amitié et de coopération entre l’Algérie et le Mali et au rapprochement constant entre les deux peuples frères.

Le ministre qui a entamé son discours par l’exécution de l’hymne national avec les jeunes a indiqué que dans le cadre de la fructueuse coopération entre la république du Mali et la République Algérienne Démocratique et Populaire le Gouvernement du Mali a reçu de ce pays ami cinquante-sept (57) bourses pour la rentrée académique 2018-2019. La mise à disposition de ces bourses constitue un signe tangible de la magnifique coopération entre nos deux pays.

A l’issue de la sélection et sur les 136 dossiers de candidatures reçus 57 candidats âgés de 17 à 25 ans ont été retenus dont 43 garçons et 14 filles dans 31 filières de formation comme l’agroalimentaire, l’électronique, la mécanique, la maintenance, la communication les bâtiments travaux publics, la communication, l’automatisme la gestion de l’eau et l’environnement.

Il convient de souligner que la performance des candidats a été le facteur déterminant du choix.  Ces bourses ajoutera t-il, permettront à ces jeunes filles et garçons d’acquérir une qualification professionnelle et prépareront les jeunes pour une insertion harmonieuse sur le marché du travail. Il a rappelé que le deuxième mandat du Président de la République Son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA consacre une large place à la jeunesse car elle est la locomotive du développement de notre pays. Il a ensuite adressé ses vifs remerciements à l’Ambassade d’Algérie pour son accompagnement constant à son Département en particulier et au peuple malien en général.

La soixantaine d’offres de bourses d’études mise à la disposition du Mali dans ce domaine fait partie d’un vaste programme de formation consenti aux pays africains par l’Algérie dans les divers secteurs d’activités et qui atteint aujourd’hui les 2 000 offres de bourses annuellement. Le Mali en est un bénéficiaire majeur avec une moyenne de 200 à 300 bourses chaque année, ce qui est tout naturel pour deux pays qui partagent le voisinage, l’histoire et la quête d’un avenir toujours meilleur. C’est là un effort de solidarité et de coopération sud-sud qui place l’Algérie au premier rang des pays pourvoyeurs de bourses de formation aux pays africains.

Avant la photo de famille, le ministre Amadou Koïta n’a pas manqué de prodiguer d’utiles conseils aux jeunes.

SourceMalijet

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :