Autonomisation des femmes de camp de Kati : Un centre social multifonctionnel inauguré

Quatre mois après la pose de sa première pierre dans le camp Soundjata Keita de Kati, le Centre social multifonctionnel est désormais opérationnel. Il permettra l’apprentissage de métiers aux femmes des militaires du camp, des veuves et orphelins.

Sous la présidence de l’épouse du Chef de l’Etat, Mme Keita Aminata Maiga, présidente de l’ONG Agir, la cérémonie d’inauguration du Centre social multifonctionnel pour les femmes des militaires du camp de Kati, intervenue dans l’après-midi du vendredi 27 décembre, a mobilisé un beau monde dans le camp Soundjata Keita, 3eme région militaire du Mali.

Outre la marraine de la Coordination nationale des Associations des femmes des camps, Mme Diawara Nabou Diawara, cette cérémonie d’inauguration était en présence du Chef d’Etat-major adjoint des Armées, Général Abdramane Baby, le directeur adjoint du service social des Armées, Colonel Mohamed Fofana, le commandant du camp Soundjata Keita, Colonel Soumaré, le Ministre des affaires religieuses et du culte, Thierno Oumar Hass Diallo, l’honorable Aïssata Cissé dite Chato et plusieurs autres personnalités.

Bâti sur une superficie d’environ 1 hectare, le centre aura coûté 57 millions de FCFA. Il comprend un (1) bureau, un (1) secrétariat, trois (3) salles de formation, un (1) magasin, un (1) forage, un bloc de quatre(4) latrines et un garage.

Fruit de l’initiative de la marraine nationale des femmes des militaires des camps, Mme Diawara Nabou, et des membres de l’association, le Centre social multifonctionnel a pour objectif de permettre l’apprentissage des métiers aux épouses des militaires, aux veuves et aux orphelins de Kati en vue d’assurer leur autonomisation.

Très heureuse d’obtenir ce Centre social multifonctionnel, la présidente des femmes du Camp de Kati, Mme Nantoumé Fatoumata Doumbia, a exprimé toute sa joie et reconnaissance.

« Nous sommes là pour l’ouverture du Centre social multifonctionnel équipé par Mme Diawara Nabou Diawara avec l’appui de la première Dame Mme Keita Aminata Maiga dans le cadre de l’autonomisation des femmes », a affirmé Mme Nantoumé en remerciant la générosité sans limite des deux dames. « Nous prendrons soin de ce Centre et ferons bon usage », a-t-elle ajouté.

Quant à Mme Diawara Nabou Diawara, elle  a exhorté les femmes du camp à bien entretenir ce joyau et respecter son environnement.

Avant la coupure symbolique du ruban par la première Dame, consacrant l’ouverture officielle du centre, suivie de la visite guidée des locaux, il y a eu des remises des diplômes de reconnaissance à certaines personnalités partenaires des femmes des militaires.

 

Ousmane MORBA/Lexpressdumali.com

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :