Archives de cet auteur: Ansart Ansart

Burkina-Mali-Niger : Front commun contre le palu et les maladies tropicales négligées

Dans le cadre de l’organisation des campagnes de traitement de masse contre les maladies tropicales négligées, l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) organise les 20, 21, et 22 mars 2018, à l’hôtel le Cinquantenaire de Sikasso une réunion d’évaluation et de planification des activités transfrontalières entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger. La cérémonie d’ouverture était présidée par ...

Lire la suite...

Arts Martiaux : Le club Bushikikaï prône la paix et la citoyenneté à travers une semaine culturelle

Le Bushikikaï club, situé dans l’enceinte de l’emblématique stade du 26 mars de Bamako, organise une semaine citoyenne du 26 mars au 2 avril 2018, sous le thème : SPORT ET CITOYENNETE. C’est à l’occasion du 7ème anniversaire du club. En prélude de l’événement, le fondateur dudit club, Me Abdoulaye Diadié Diakité, a organisé une conférence de presse, ce lundi 20 mars ...

Lire la suite...

En un mot : Kidal n’a plus le choix

Le retour de Kidal dans le giron national n’est plus un enjeu pour notre pays dont tout le malheur est parti de cette ville que certains pays occidentaux déclaraient “incompatible”  avec le Mali avant que les événements et les épreuves du temps ne viennent rappeler aux apprentis indépendantistes qu’ils ne pourront jamais vivre longtemps loin de la mère-patrie. En effet, ...

Lire la suite...

Signature de Convention entre l’Hôpital Golden Life et la Maison de la Presse : Golden Life accorde 10% de réduction de frais médicaux à tous les journalistes détenteur de la Carte de presse

Le président de la Maison de la Presse Dramane Alou Koné a procédé, le mardi, 20 mars 2018 à Badalabougou, près du Palais de la culture, à la signature d’une Convention avec l’Hôpital Golden Life. C’était en présence de nombreux journalistes, du Directeur des ressources Humaines de l’Hôpital, de son Directeur Adjoint, le Dr Lansseni Konaté, ancien secrétaire général de ...

Lire la suite...

Centre du Mali : Le drapeau malien flotte à nouveau à Diafarabé

“Dans le centre, le redéploiement de l’armée et de l’administration ont des effets positifs”, a assuré le Premier ministre. “Par exemple, le drapeau malien flotte à nouveau dans le ciel de la localité de Diafarabé”, localité où “depuis l’assassinat en 2015 d’un fonctionnaire, les terroristes avaient enlevé le drapeau malien”, a-t-il souligné. “Il n’y avait plus d’école, plus d’administration. Aujourd’hui, ...

Lire la suite...

Lutte antiterroriste: Une base terroriste détruit par la 52e Compagnie d’Intervention Rapide de l’Armée de Terre à Sévaré

La patrouille conjointe de la 52e Compagnie d’Intervention Rapide de l’Armée de Terre à Sévaré a procédé à la destruction d’un campement Mossi transformé par les terroristes en base à côté d’une dune entre Sabéré et Yorou. Le bilan est d’un terroriste tué et un autre fait prisonnier. 3 motos, 2 fusils Baikals et des téléphones portables ont été également ...

Lire la suite...

Le Président en exercice de la CMA en tournée dans la région de Tombouctou : l’Accord de paix et la sécurité au cœur du déplacement

Cela fait près d’une semaine que le président en exercice de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) Bilal Ag Acherif est en tournée dans la région de Tombouctou. Ce déplacement du leader du MNLA dans la sixième région du Mali l’a conduit dans les localités de Ber, Raselma, Gangardo, Foïta, Bourem Sidi Amar, Koïgama et bien évidemment Tombouctou où ...

Lire la suite...

Ministère de l’Éducation Nationale : Des irrégularités inacceptables !

Dans le cadre de l’intégration des écoles communautaires et le recrutement de son personnel dans la fonction publique des collectivités, un vaste programme de recensement et de contrôle a été organisé sur toute l’étendue du territoire national. A mi-parcours, la réalité du terrain dépasse toute entendement. Sur les 16 000 enseignants des écoles communautaires en faveur de qui l’Etat paye officiellement ...

Lire la suite...

Cours d’eau : 27,8 millions de dollars débloqués par la Banque mondiale pour sauver le fleuve Niger

Le fleuve Niger est fortement en danger. Pour sa protection, la Banque mondiale met la main à la poche. Elle vient de débloquer 27,8 millions de dollars, plus de 15 milliards de F CFA. Une bonne nouvelle pour les riverains du plus grand fleuve africain menacé. A l’origine de cette catastrophe environnementale, le réchauffement de la planète, l’avancée du désert, la ...

Lire la suite...