APED-Mali : Communiqué de presse relatif à la fièvre de Lassa

L’association Aide pour l’Enfance Démunie – APED Mali a appris avec inquiétude la menace d’une épidémie mortelle du nom de « Fièvre de Lassa ».

Cette épidémie sévit déjà dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest tels que le Benin, la Guinée et le Nigeria où elle a fait 31 victimes.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) décrit la « Fièvre de Lassa » comme une infection virale appartenant à la même famille de virus que celui Marburg.

Le virus de Lassa se transmet à l’Homme par contact avec des aliments, ou des articles ménagers contaminés par l’urine ou les excréments de rongeurs.

Elle peut donner la mort au bout de 6 à 21 jours.

Afin d’éviter toute contamination, il est recommandé de:

  • Laver à l’eau propre et au savon tous les ustensiles de cuisine et les conserver à l’abri des rongeurs;
  • Éloigner des habitations les ordures ménagères et déchets de toute nature ;
  • Éviter toute manipulation ou consommation de rongeurs ;
  • Éviter tout contact avec les urines et les excréments des rongeurs ;
  • Éviter de manipuler sans protection les sécrétions organiques (sang, urine, etc.) de tout malade présentant une fièvre avec ou sans saignement ;
  • Lutter contre la présence des rongeurs dans les lieux d’habitation et tout lieu recevant du public (hôtels, restaurants, boulangeries etc.) ;
  1. APED-Mali appelle les populations à la plus grande vigilance et au respect strict des

mesures de préventions.

  1. APED-Mali s’étonne du silence du gouvernement malien face à ce qui peut devenir une catastrophe sanitaire.
  2. APED-Mali lance un appel au gouvernement du Mali et particulièrement au ministre de la santé afin qu’ils prennent les mesures nécessaires à la protection des populations.
  3. APED-Mali invite le gouvernement du Mali à prendre exemple sur le gouvernement

ivoirien et d’autres gouvernements qui n’ont pas attendu que l’épidémie frappe leurs

populations pour prendre des mesures.

Fait à Bamako le 11/02/2018, Pour le bureau exécutif – Le président

Fodé-Maciré Dramé

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :