58ème édition de la Coupe du Mali : Le sacre des blancs de Bamako !

58ème édition de la Coupe du Mali : Le sacre des blancs de Bamako !

Le Stade malien de Bamako s’est adjugé son 20ème titre de la coupe du Mali face au Djoliba AC hier dimanche au Stade Modibo Keita de Bamako sur le score de 2 buts à 1. L’évènement était présidé par le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, en présence du ministre de l’Emploi de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Amadou Koita, de la Présidente du Comité de Normalisation de la FEMAFOOT, Daou Fatoumata Guindo et de nombreuses personnalités et public sportif.

 

Après  la  finale avortée  de  l’an  dernier, les deux équipes rivales de la capitale, à savoir, le Stade Malien de Bamako et le Djoliba AC  ont  disputé leur  13èmeconfrontations  en  finale  de  la  coupe du  Mali hier.  Cette  rencontre  a permis au Stade Malien de Bamako  de remporter la coupe du Mali  7 fois contre 5 pour le Djoliba AC .

La rencontre tant attendue s’est tenue hier, il s’agissait de la finale de la coupe du Mali entre les deux clubs phares du football malien, à savoir  le Stade malien de Bamako et le Djoliba AC. Une rencontre qui a répondu aux attentes, car digne d’une finale de coupe du Mali.

Tout d’abord à la première mi-temps, le match comme chaque confrontation des deux clubs était d’une forte intensité avec la pression des supporters obligeant chacune des deux équipes à mettre vite la balle au fond du filet. Et malgré  le fait que le Djoliba menait le jeu,  le Stade Malien de Bamako ouvre le score à la 30ème minute par le biais de Moussa Koné. Juste quelques minutes après c’est-à-dire à la 34ème minute le stade arrive à marquer un autre but mais l’arbitre siffle une position de hors-jeu de l’attaquant stadiste. Et à  la 42ème minute le Djoliba AC égalise par le suite à une faute commise sur son joueur  Bourama Dombia dans les 16 mètres du camp adverse, qui se transforme en penalty, marqué par le même joueur. C’est sur ce score nul d’un but partout que les deux partent en mi-temps.

De retour des vestiaires, le match continue avec beaucoup plus d’animations que lors de la première période. Car les deux équipes sont revenues avec beaucoup de détermination, en créant plus d’occasions sans arriver à les concrétiser, jusqu’à la fin des 90 minutes. Et c’est pendant les minutes du temps d’arrêt, que le stadiste Sadjo Kanouté sera fauché dans la surface de réparation djolibiste donnant un penalty chanceux aux blancs, concrétisé en but par Moussa Coulibaly qui donne la victoire au stade malien sur le score de 2 buts à 1.

A l’issue de cette rencontre, Naby Soumah a été proclamé meilleur  joueur de la finale et a  reçu 500 000 FCFA. Le finaliste, Djoliba AC a reçu une somme symbolique de 5 millions   et le vainqueur c’est-à-dire le Stade malien de Bamako a reçu 10 millions de FCFA plus la Coupe du Mali. En effet, le Stade malien vient de remporter sa 8ème finale sur 13 contre du Djoliba AC.

A noter que les deux équipes finalistes sont qualifiées pour les compétitions africaines des clubs, le vainqueur c’est-à-dire le Stade malien de Bamako disputera la Ligue des Champions et le vaincu  le Djoliba AC la  Coupe de la Confédération Africaine de Football.

Par Safiatou Coulibaly

Source: le sursaut

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :